Tours

Fin du Grand Débat : 37 choses à retenir en Indre-et-Loire

Les grandes réunions publiques c’est terminé.

Il a suscité et suscite encore beaucoup de méfiance, beaucoup de critique aussi (on entend que c’est un instrument de campagne pour l’exécutif ou une mascarade qui ne débouchera pas sur grande chose). Néanmoins, c’est un fait : le Grand Débat National a été une expérience assez inédite dans l’histoire démocratique récente. Des réunions publiques à la chaîne pendant deux mois dans tout le pays, c’est rare. Pas toujours passionnant, pas forcément en réussissant à mobiliser tout le monde mais relativement constructif, en tout cas intéressant et instructif. On fait le bilan en Indre-et-Loire avec 37 infos :

 

1 – 134 réunions ont été organisées dans le département

2 – Au total elles ont environ réuni 6 000 personnes

3 – Les premiers rendez-vous ont eu lieu fin janvier, les derniers cette semaine

4 – Tout ce qui s’y est dit a été consigné pour remonter au gouvernement

5 – La ministre de l’enseignement supérieur Frédérique Vidal a participé à un échange avec des citoyens à Noyant-de-Touraine

6 – Le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer a participé à une discussion avec des jeunes à Tours

7 – La ministre de la justice Nicole Belloubet a participé à un Grand Débat avec des détenus de la Maison d’Arrêt de Tours

8 – Les cinq députés du département (En Marche et UDI) se sont déplacés sur des réunions

9 – Certaines réunions n’ont rassemblé qu’une dizaine de personnes

10 – D’autres ont dépassé la centaine de participants, voire 200

11 – Les jeunes ne se sont pas énormément mobilisés pour cet exercice

12 – 190 communes d’Indre-et-Loire ont transmis un cahier de doléances à la préfecture dans le cadre de l’opération

13 – A Tours, la majorité des messages avaient été déposés dans une urne plutôt qu’un cahier à la vue de tous

14 – Ces cahiers – et ceux de toutes les villes de France – sont numérisés par l’entreprise Numen Services à Chambray-lès-Tours

15 – La société utilise une machine spécifique pour scanner près de 400 000 pages en quelques semaines

16 – Les doléances citoyennes seront ensuite archivées à la Bibliothèque Nationale de France

17 – Le travail débuté le 20 février doit s’achever vers le 20 mars

18 – 10 personnes travaillant dans l’entreprise sont impliquées dans le projet

19 – La machine scanne 25 000 pages par jour

20 – Près de 3 600 contributions postées sur le site web du Grand Débat proviennent d’Indre-et-Loire

21 – Cela représente environ 6 réponses pour 1 000 habitants

22 – Ce chiffre est plus élevé que la moyenne nationale

23 – Des Tourangeaux tirés au sort vont désormais participer à une conférence régionale

24 – Elle est organisée ce vendredi et ce samedi à Orléans

25 – La question du pouvoir d’achat a été la priorité lors des échanges

26 – On se souvient aussi avoir parlé citoyenneté lors d’un échange à la Rabière de Joué

27 – Ou encore écologie et services publics aux Fontaines à Tours

28 – Des synthèses d’échanges sont déjà disponibles comme celle du Conseil de Développement de Tours Métropole

29 – L’association Aquavit de Tours a également soumis sa contribution

30 – Plusieurs personnes ont fait part de leur intérêt pour une organisation plus fréquente de ce type de rendez-vous

31 – Les Gilets Jaunes ont peu participé à l’exercice, se disant sceptiques sur son issue

32 – Le député Daniel Labarronne a organisé un Grand Débat en direct sur Facebook

33 – Les synthèses des réunions peuvent être transmises jusqu’au 18 mars

34 – La Gare de Tours avait accueilli un stand Grand Débat pendant deux jours

35 – Des femmes et quelques hommes à la tête de familles monoparentales ont débattu en préfecture le 7 mars

36 – Le nombre d’engueulades lors de ces réunions a été relativement peu élevé

37 – L’exercice étant achevé, les députés vont désormais avoir un peu plus de temps libre le soir