Tours

Défilé, expos, manifestation… l’Indre-et-Loire mobilisée pour les droits des femmes

Plusieurs actions sont prévues ce vendredi 8 mars.

Le 8 mars est traditionnellement la journée des droits des femmes. Et chaque année un grand nombre d’événements sont organisés un peu partout dans le département d’Indre-et-Loire… 2019 ne déroge pas à la règle. Voici une sélection :

 

Manifestation :

A 15h40, plusieurs associations et syndicats appellent à manifester Place Jean Jaurès. L’horaire est symbolique : sur une journée type (9h-17h) c’est à partir de ce moment-là que les femmes travaillent « gratuitement » en raison des écarts de salaires avec les hommes. Le déséquilibre des tâches ménagères ou les pensions de retraite inférieures de 40% pour les femmes par rapport aux hommes sont également des sujets abordés dans le tract annonçant le rassemblement. Les demandes : une loi cadre contre les violences faites aux femmes « avec des moyens », une « réelle égalité salariale », « la lutte partout contre les stéréotypes », « le droit à la Procréation Médicalement Assistée et à l’IVG pour toutes »… Les échanges se poursuivront à 17h30 lors d’une conférence au centre social Plurielles du Sanitas.

 

Village associatif :

Plusieurs structures se rassembleront de 16h à 19h Place Anatole France, notamment Osez le Féminisme 37.

 

Conférence :

La fabuleuse histoire du clitoris sera racontée dès 20h à la bibliothèque municipale de Neuvy-el-Roi.

 

Remise de prix :

8 femmes seront distinguées par le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire. En voici la liste…

Karine Potin Fleuriste nouvelle génération, Lucienne Roullet Présidente de l’association Touraine Entraide, Maryline Epyneau Entrepreneuse créative, Anne-Hélène Jarry Bénévole de l’association « Ensemble à Tours Nord », Marie Fabre Un engagement en Afrique, Marie-Noëlle Guillard Professeur de danse, Yvette Berton Femme engagée, Sylvie Guler Présidente de l’Union des femmes Turques de Touraine

 

Expositions :

Des photos des bénévoles de la Rabaterie à découvrir ce vendredi et ce samedi à Saint-Pierre-des-Corps. Détails dans notre article sur 37 degrés.

Et puis dans le quartier des Bords de Loire à Tours, le projet Femmes Habitantes mené par Courteline : « Cette action a pour objectif de permettre à des femmes du quartier de prendre la parole, sous une forme artistique, dans un espace public qui leur fait peu de place, où elles sont peu écoutées et souvent cantonnées à leur rôle de mère ou d'épouse. Avec l'intervention de Claire Picard, une artiste aux compétences multiples, elles ont commencé par travailler le rapport au corps, par des séances de relaxation et d'expression corporelle. Progressivement, l'idée de se mettre en scène par le biais d'images les représentant a vu le jour. Elles ont trouvé collectivement des moyens d'exprimer ce qu'elles sont : collecte de photographies de lieux souvenirs, objets préférés du quotidien, images symboliques de leur pays d'origine... Après 4 mois d'atelier, elles ont travaillé à la valorisation de leur création par le biais d'une exposition dans le quartier » explique Romain Ménage qui dirige l’association. C’est jusqu’au 10 mars de 14h à 18h dans le hall de l’école des Beaux-Arts à Mame.

 

Défilé :

Le CIDFF (Centre d’Information aux Droits des Femmes et des Familles) organise un Défilé de mode « joyeux et coloré », en partenariat avec l’association ACTIVE (Association Caritative Tourangelle d’Insertion par le Vêtement) et les étudiant(e)s du Lycée Choiseul (Design de Mode et Diplôme National Métiers d’Art) ce vendredi à 18h, salle des  Fêtes de l’Hôtel de Ville de Tours. « Implanté sur le territoire de l’Indre-et-Loire depuis bientôt 33 ans, le CIDFF37 exerce une mission d’intérêt général confiée par l’État, dont l’objectif est de favoriser l’autonomie sociale, professionnelle et personnelle des femmes et de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes. Le CIDFF a reçu plus de 600 personnes et répondu à 7 984 demandes d’information dont près de 3000 liées aux violences sexistes » nous précise-t-il.

 

Et plus tard…

Lundi 11 mars à 18h : Conférence "Femmes sans Histoire". L'Histoire de femmes invisibilisées, oubliées par la mémoire collective, qui ont pourtant changé le monde. Amphi 1 ext de la fac des Tanneurs.

FéministCamp les 30 et 31 mars 2019. C'est un week-end de formation féministe, organisé deux fois par an pour découvrir et approfondir les connaissances féministes. C’est en région parisienne à Rambouillet, possibilité de covoiturage au départ de Tours en contactant Osez le Féminisme.