Tours

Gilets Jaunes du 37 : un carnaval, un « safari fiscal » et un concert de soutien

Pour l’Acte XVI… et pour la suite.

Le gilet jaune n’est pas un déguisement mais un outil revendicatif. Néanmoins, des Gilets Jaunes organisent un carnaval pour l’Acte XVI du mouvement ce samedi 2 mars à Châtellerault dans la Vienne : des Tourangelles et des Tourangeaux prévoient de s’y rendre, un départ est donc organisé dès 9h30 au parking de Rochepinard (déguisement de rigueur). Après le pique-nique du Château de Chambord pour l’Acte XV du 23 février, voici donc une nouvelle idée originale pour conserver la dynamique de mobilisation alors que l’affluence a tendance à retomber (pas plus de 500 personnes pour le dernier défilé tourangeau).

Toujours motivés pour dénoncer la politique du gouvernement, réclamer des mesures pour le pouvoir d’achat et plus de démocratie, les Gilets Jaunes comptent également marcher dans Tours pour l’Acte XVI… mais là encore sous une forme novatrice, en tout cas présentée comme telle. Il s’agit d’un « Safari Fiscal » : « une balade touristique où de mini conférences de rue vous dévoileront les mécanismes d’évasion fiscale pratiqués par des multinationales qui nous volent notre travail, nos impôts et nos services publics » peut-on lire sur l’appel à rassemblement.

Il est possible que des marques comme McDonald’s, la BNP ou Starbucks soient sur l’itinéraire, ces dernières ayant déjà été ciblées dans le passé à Tours ou ailleurs. Le point de départ de l’opération est fixé à 14h30 devant la gare de Tours. La fin est annoncée vers 16h Place Jean Jaurès.

En parallèle de cette nouvelle journée d’actions de rue, un concert de soutien au mouvement des Gilets Jaunes est annoncé pour le 7 mars de 20h à minuit à la salle des fêtes de St-Pierre-des-Corps. Au programme : La Cran Ursula, Kanou, Chamblas Réveil et Dublixx. Un mot d’ordre aussi : « stop à la répression ». L’entrée est à prix libre et il y aura une buvette sur place ainsi qu’une cagnotte de solidarité pour les personnes blessées en manifestation.

Enfin, nous évoquions la semaine dernière les difficultés des commerçants en raison de la répétition des manifestations et des incidents, en complément du plan d’aide gouvernemental de 3 millions d’euros dont on a entendu parler, le conseiller régional tourangeau Pierre Commandeur (indépendant, proche LREM) a sollicité une aide d’urgence du Conseil Régional lors de la sessions organisée ce jeudi à Orléans. Il a déposé un vœu amendé puis adopté par les élus pour apporter un soutien financier aux entreprises touchées de manière significative avec l’objectif de proposer « un soutien direct à l’emploi », pas seulement des avances de trésorerie. Le dispositif Cap Croissance pour les PME de moins de 3 salariés sera étendu avec des prêts à taux 0 jusqu'à 50 000€.  On peut le demander par Internet et il est doté de 5 millions d'€.