Tours

Un mois de février très doux en Touraine, mais pas autant qu’en 1990

On pourrait tout de même battre un record ce mercredi…

Cela fait maintenant une dizaine de jours que le Soleil brille sans discontinuer en Indre-et-Loire… Un temps assez exceptionnel pour un mois de février, l’ensoleillement étant supérieur de 70% à la moyenne des 20 dernières années selon Météo France. D’autant plus appréciable pour le moral que le mois de janvier avait été très gris, avec un déficit d’ensoleillement assez cruel.

Histoire de rendre la situation encore plus agréable, le thermomètre se fait plaisir avec des températures à 15° à l’ombre l’après-midi et même 18 depuis la fin de semaine dernière… Ce mercredi 27 on prévoit même une vingtaine de degrés dans l’agglomération tourangelle au meilleur de la journée. De quoi battre le record de 20°4 qui subsiste depuis une trentaine d’années ? C’est la question qui se pose au centre Météo France de Parçay-Meslay. Le prévisionniste Daniel Vendramini note que, globalement, le thermomètre est 3,6° au-dessus des normales ce mois-ci… C’était environ 5° en 1990. « Ce n’est pas si exceptionnel que ça même si on sera dans le 2ème ou 3ème mois le plus chaud » résume le spécialiste.

Vu qu’il fait très beau et très doux depuis plusieurs jours, la pluviométrie est mathématiquement en baisse en Indre-et-Loire : seulement 20mm d’eau en février. Néanmoins, l’hiver n’est pas si sec que ça en raison d’une fin d’année 2018 assez humide : « on a pu recharger un peu les nappes » souligne Daniel Vendramini.

Le risque désormais c’est que les températures se remettent à baisser fortement… Car plusieurs cultures ont germé, et un gel pourrait avoir des conséquences assez problématiques dans l’agriculture. En attendant, c’est la pluie qui est annoncée pour la fin de semaine avec des températures douces le matin, au-dessus des normales mais plus fraîches qu’en ce moment l’après-midi (11-12°).