Tours

TER Tours-Loches : début des travaux avant fermeture totale de la ligne en avril

Certains horaires sont modifiés dès cette semaine.

C'était annoncé et ça se confirme : la ligne TER Tours-Loches entre en travaux ce lundi 26 février, et c'est prévu pour durer jusqu'à mi-mai. Objectif : rénover les voies pour éviter une limitation de la vitesse des trains qui mettrait Loches à 1h25 de la gare de Tours. Ce chantier à 3,9 millions d'euros consiste notamment à changer 10 500 traverses (les bouts de bois entre les rails).

La première phase débute donc ce lundi 26 février, et elle va durer jusqu'au 16 mars. Pendant cette période, tous les trains vont circuler mais certains horaires sont adaptés : le samedi, le Tours-Loches de 12h11 arrivera à 13h14 à son terminus, du lundi au vendredi le 17h44 arrivera à 18h47 et le 18h37 à 19h41 du lundi au vendredi et le dimanche. Dans l'autre sens, les départs se feront plus tôt de Loches : 6h22 (lundi-vendredi), 7h17 (lundi-samedi) et 13h19 (le samedi). La liste complète des horaires est disponible ici, avec le détail gare par gare.

A partir du 18 mars, non seulement les horaires modifiés seront toujours en vigueur mais certains TER seront supprimés, pour être remplacés par des bus. Il s'agit du train Tours-Reignac de 12h14 du lundi au vendredi et du retour Reignac-Tours de 13h07. Pour certaines gares, des taxis seront mis à disposition afin d'acheminer les voyageurs et de rendre les bus plus rapides. Ils devront être néanmoins réservés la veille du déplacement au plus tard à 19h auprès des services TER Centre-Val de Loire (0 800 83 59 23, numéro vert).

A partir du 31 mars, la ligne Tours-Loches entrera dans sa phase de chantier la plus lourde avec zéro circulation de train jusqu'au 28. Des bus prendront le relais. Des travaux de nuit seront enfin menés sur les 15 premiers jours de mai mais ils ne devraient pas avoir d'impact sur le trafic.

Ces travaux du printemps 2019 « devraient légèrement améliorer le temps de parcours des trains » nous expliquait fin 2018 la conseillère régionale tourangelle Cathy Munsch-Masset.On en saura plus une fois la reprise du trafic définitive. On notera qu'il ne s'agit là que d'une première, car des travaux plus lourds seraient nécessaires pour pérenniser la ligne et améliorer son service alors que celle-ci connait déjà de fréquentes suppressions de trains. Si la région trouve les financements, les opérations pourraient avoir lieu entre 2020 et 2025. Les élus ont également fait part de leur intérêt pour expérimenter des trains à hydrogène sur cette liaison afin de remplacer les trains diesel polluants.

A noter également que d'autres travaux ont lieu en ce moment dans la région avec une interruption de trafic en gare du Mans les 3 premiers week-ends de mars impactant la ligne Tours-Le Mans. 5 week-ends d'interruption de trafic sont aussi à prévoir entre Tours, Vierzon et Bourges. Le programme détaillé est disponible ici.