Tours

TOURS : Nids de poule, passeports, déchèteries… Des démarches simplifiées avec Internet

Il suffit de remplir un formulaire en ligne.

A Tours, prendre rendez-vous pour (re)faire une carte d’identité ou un passeport nécessite de la patience. Beaucoup de patience. On a fait le test cette semaine : première date disponible le 13 juin pour effectuer la démarche en mairie centrale, le 23 mai aux Fontaines, le 2 juillet à Saint-Symphorien (!) et le 28 mai à Sainte-Radegonde. L’angoisse ! Mais vous avez de la chance : désormais plus besoin de vous coltiner la musique d’attente du standard du service état civil pour choisir votre créneau horaire… Tout peut se faire par Internet. Y compris annuler d’ailleurs, ce qui offre alors la possibilité à quelqu’un d’autre de prendre votre place.

On vous explique… Depuis le 1er février, la ville de Tours a lancé un site spécial pour faire toute une série de démarches en quelques clics : services.tours.fr. En remplissant un formulaire, on peut donc réserver une date pour s’occuper de ses papiers d’identité mais aussi demander une carte de déchèterie, signaler un tag ou encore un nid de poule.

« On a une dizaine d’années de retard » concède la 1ère adjointe de la ville Marion Nicolay-Cabanne qui a officialisé la création de ce dispositif lors du dernier conseil municipal. « Cela fait près d’un an que nous travaillons dessus » poursuit l’élue, justifiant ce délai par la nécessité de changer le mode de fonctionnement des services de la mairie et de Tours Métropole. Car si l’agenda des passeports et cartes d’identité est spécifique à la municipalité tourangelle, le signalement de trous sur la route, de lampadaires en panne ou de graffitis indésirable fonctionne pour les 22 communes de l’agglomération, que ce soit Joué, Chambray, Druye ou Rochecorbon : « nous utilisons le même support informatique » nous dit-t-on.

Le site des démarches en ligne de Tours Métropole est accessible ici

L’objectif de tout ça c’est de traiter les demandes citoyennes plus rapidement, par exemple une semaine pour les nids de poule…

« Dans chaque service il y a une personne référente pour suivre les demandes » annonce Marion Nicolay-Cabanne. Plus simple que de traiter des courriers ou des appels sur des feuilles volantes qui avaient tendance à s’égarer… En quelques jours début février, une dizaine de cartes de déchèteries ont été commandées, et à peu près autant de soucis de voirie signalés. « Auparavant, sur les marchés, beaucoup de gens nous disaient ne pas savoir où s’adresser. Il y avait bien un numéro de téléphone, mais il était compliqué. Là on peut tout faire en quelques clics avec son mobile. » Et même envoyer une photo si besoin, avec la promesse d’être tenu au courant par mail une fois le trou rebouché ou le tag effacé, par exemple.

« Le but c’est que l’info remonte le plus vite possible » commente encore la 1ère adjointe de Tours qui travaille à l’extension de ses services pour la fourrière, les demandes de salles par les associations ou les inscriptions d’exposants de la braderie ou des vide-greniers. Mais il faudra patienter : ces nouveaux outils ne devraient pas être disponibles avant 2020.

Olivier Collet