Tours

Gilets Jaunes, Acte XIII : la préfecture attend 400 personnes à Tours

Beaucoup moins que la semaine précédente.

Pas de barricades dans le centre-ville de Tours cette semaine, pas de rassemblement régional non plus… Alors que plus de 2 000 personnes (selon nous) et 1 850 (selon la préfecture) manifestaient le 2 février dans les rues tourangelles, l’Acte XIII des Gilets Jaunes s’annonce d’une toute autre ampleur ce week-end. Une mobilisation aura bien lieu, avec un rassemblement à 14h Place Jean Jaurès. D’après les autorités il devrait rassembler autour de 400 personnes, alors qu’elles tablaient sur 3 000 sept jours plus tôt. Il s’agirait d’une mobilisation équivalente aux derniers samedis du mois de décembre.

Cette baisse d’intensité semble soulager le maire de Tours : « les manifestations deviennent préoccupantes pour l’activité économique. Dans les prochaines semaines et prochains mois le tribunal de commerce risque d’être engorgé de situations compliquées de commerces » estime Christophe Bouchet. Il regrette également les dégradations sur le mobilier urbain ou les longues heures nécessaires pour nettoyer les rues après chaque rassemblement

Son voisin de Joué-lès-Tours Frédéric Augis est lui aussi préoccupé : vice-président de Tours Métropole en charge des transports, il déplore que le tram n’ait pas circulé normalement le samedi depuis 3 mois, entraînant une baisse de recettes car des personnes qui allaient en ville et prenaient un ticket occasionnel ne le font plus. Et prennent potentiellement leur voiture, ce qui peut – d’après l’élu – augmenter la pollution et les bouchons. La perte financière pour l’agglomération n’a pas encore été chiffrée.

De son côté la préfète d’Indre-et-Loire est dans l’attente d’un plan gouvernemental chiffré à 3 millions d’€ et qui pourrait bénéficier aux commerçants ayant connu de fortes baisses de chiffre d’affaire à la suite du mouvement. « Nous accompagnons quelques entreprises en difficulté, par exemple dans leurs négociations avec les banques » indique Corinne Orzechowski.

Les services de l’Etat ont enfin dressé leur bilan des actions de Gilets Jaunes tourangeaux depuis le 1er acte du 17 novembre :

  • 4 432 heures de maintien de l’ordre pour la police tourangelle rien qu’en décembre (142h un an plus tôt), sans compter les renforts mobiles envoyés depuis le 8 décembre
  • 31 policiers blessés lors des manifestations (pas de chiffre global pour les manifestants)
  • 64 interpellations lors des manifestations tourangelles, 73 personnes mises en cause (dont 32 mineurs)
  • 4 interpellations par les gendarmes
  • 3 plaintes déposées par les pompiers insultés par des manifestants, et une plainte déposée par un de nos photographes victime d’une agression
  • 324 actions impliquant plus de 6 600 personnes en zone gendarmerie (hors agglo de Tours) en particulier sur 6 ronds-points (Parçay-Meslay, Château-Renault, Port-Boulet…)