Tours

Le phénomène Luchini aux cinémas Studio à Tours

Il venait présenter son dernier film mardi 5 février.

Mardi soir, il y avait foule aux Studios pour l'avant-première tourangelle du dernier film de Rémi Bezançon « Le Mystère Henri Pick » (d'après le romain éponyme de David Foenkinos) avec Fabrice Luchini dans le rôle-titre.

Tant de monde qu'il a fallu rajouter une troisième séance pour les spectateurs n'ayant pu avoir de place aux deux projections programmées à l'origine.

Il faut dire que la présence de Fabrice Luchini n'était pas étrangère à cet engouement. Venu en voisin (il a une maison près de Blois), il a fait le show avec son réalisateur pour présenter le film qu'il adore et dont il a particulièrement apprécié le tournage

Il a pris le temps avant chaque projection de le présenter avec le bagout et le charme qu'on lui connaît n'hésitant pas à donner la parole aux personnes dans le public souhaitant lui poser des questions. Beaucoup de rires ont émaillé ses interventions. Les quelques personnes dans le hall à la sortie de sa dernière intervention ont pu bénéficier d'une improvisation inspirée du comédien sur le rôle du cinéma dans la société.

On comprend le choix du réalisateur Rémi Bezançon d'écrire le rôle du critique littéraire Jean-Michel Rouche spécialement pour Fabrice Luchini qui voit sa vie bouleversée par la parution d'un roman dont il pense qu'il s'agit d'une imposture. Il se lance alors dans une véritable enquête policière pour découvrir la vérité. Il est aidé en cela par la propre fille de l'auteur jouée par Camille Cottin. Bien connue des téléspectateurs depuis la série Dix pour cent, elle trouve là un rôle plus en sobriété qui lui va bien. Rémi Bezançon l'avait déjà fait jouer et le casting qu'elle a passé (il y tient) l'a convaincu qu'elle serait son héroïne. Fabrice Luchini, avec beaucoup d'humour, pense que le film se définit comme un film destiné aux lecteurs de Télérama tendance modérée. Nous avons vu un vrai polar avec une belle atmosphère grâce notamment à une bande originale qui soutient efficacement le choix du réalisateur du style de réalisation.

A voir incontestablement car en plus, l'humour n'est jamais loin.

Claire Vinson