Tours

C’est le retour des agents recenseurs en Indre-et-Loire

Ils n’ont rien à vendre mais beaucoup de questions à poser.

Chaque année, 8% des adresses de la ville de Tours sont tirées au sort et recensées par des agents assermentés par l’INSEE. Le recensement, c’est ce qui permet à l’institut national de la statistique d’évaluer le nombre d’habitantes et d’habitants du pays, et donc de ses 35 000 communes. C’est comme ça qu’on sait que nous sommes un peu plus de 600 000 en Indre-et-Loire, et un peu moins de 300 000 rien que dans l’agglo tourangelle. En fin d’année nous vous présentions d’ailleurs le détail des villes qui gagnent ou perdent des habitants dans le département.

Toutes les villes de plus de 10 000 habitants sont concernées chaque année par le recensement, ainsi qu’une sélection de villes et de villages de taille plus modeste qui interrogent l’intégralité de leur population une fois tous les 5 ans. L’INSEE s’intéresse aux particuliers mais aussi aux maisons de retraite, aux internats de lycées ou aux prisons. Un questionnaire est remis pour en savoir plus sur votre mode de vie (conditions de logement, transports utilisés…), et les réponses sont ensuite analysées par les statisticiens. Bien sûr, les données sont rendues anonymes.

Une trentaine d'agents à Tours, 7 à Joué...

Dans la loi, le recensement est obligatoire. D’ailleurs, 96% des personnes contactées s’acquittent de cette tâche. Dans les faits, ce n’est pas une démarche trop longue : vous pouvez remplir le document remis par les agents recenseurs ou vous en occuper sur Internet. 4,8 millions de personnes l’ont fait en 2018 sur le site le-recensement-et-moi.fr. Si vous avez été ciblé(e) par l’INSEE vous recevrez un courrier et une visite à domicile. Si ce n’est pas le cas, vous n’avez donc rien à faire.

La ville de Tours ne nous a pas précisé son dispositif 2019 mais il s’annonce semblable à l’année précédente avec une trentaine d’agents dans toute la commune, pour près de 7 000 foyers à recenser. Le tout doit être bouclé d’ici la fin du mois de février, le 23 pour être précis. A Joué-lès-Tours, 1 523 logements sont concernés pour cette nouvelle campagne avec une mobilisation de 7 personnes pour s’occuper de la tâche. Toutes et tous disposent d’une carte officielle avec drapeau tricolore pour s’identifier alors n’hésitez pas à la demander pour éviter la visite d’usurpateurs. A noter qu’à Chambray, ce sont 2 personnes qui vont se charger du recensement sur la commune.