Tours

A Tours, La Maison des Jeux déménage et vend 1 500 jeux

Grande brocante dimanche dans ses locaux de l’Impasse Jules Simon.

Avril 2018 : La Maison des Jeux de Touraine panique… Avec la baisse des commandes d’animations, la situation financière de la plus grande asso de jeux de société d’Indre-et-Loire se complique et il devient impossible pour elle de conserver des locaux à 20 000€ l’année en plein centre-ville… Difficile également de garder l’ensemble de son équipe salariée. Pour trouver des fonds, la structure aux 700 membres se mobilise, organise une fête de soutien qui cartonne, et une vente de jeux qui séduit près de 500 personnes. Un gros soutien populaire qui a porté ses fruits.

Janvier 2019 : La Maison des Jeux de Touraine ouvre un nouveau chapitre de son histoire. A force de chercher, elle a trouvé une nouvelle base… « Des locaux se sont libérés à côté de notre ludothèque des Rives du Cher, au 1er étage de l’Espace Toulouse Lautrec » explique François Hotton, l’un des 20 bénévoles actifs de l’association.

Un nouveau départ

140m² au lieu de 250 c’est plus petit mais largement suffisant pour conserver les après-midis jeux ouverts à tous du mercredi et du samedi (15h-18h), la soirée publique du jeudi (20h) et celle réservée aux membres de la structure le samedi. Depuis le 1er janvier, l’ensemble des créneaux se déroule dans ces nouvelles salles, par ailleurs parfaites pour accueillir les associations partenaires lors de leurs activités ou imaginer des animations avec les habitants du quartier. La MDJT a passé un accord avec la ville pour ne payer que la facture énergétique. Et en plus, les voisins sont aussi des joueurs : les membres d’un club de Scrabble.

La Maison des Jeux reste cela dit une association en reconstruction et en hibernation. 2 salariés sur 5 ont été licenciés, et les 3 autres ont choisi de partir. Conséquence : les animations dans les écoles ou les maisons de retraite sont en pause en attentant de nouvelles embauches (envisageables avant l’été). La perte d’espace liée au déménagement oblige également l’équipe à renoncer à ses ateliers de recyclage … transférés à Paris, dans un espace de réfection de jeux et de jouets « très content de récupérer tout ce matériel. »

« On a plein d’idées mais on va être réalistes : pour maintenir l’activité il faut se recentrer sur les Rives du Cher » souligne François Hotton. 2 000 jeux pourront être entreposés sur place… Moins que dans l’Impasse Jules Simon. Mais pas question de jeter toutes ses boîtes qui ne demandent qu’à être ouvertes en présence d’enfants ou d’adultes. La MDJT prépare donc une grande brocante pour ce dimanche 20 janvier de 10h à 17h dans son siège historique. Près de 1 500 jeux à découvrir : des quiz, des jeux aventure ou pour les enfants… « Ils seront au moins vendus à 50% de leur prix de vente, avec des premiers prix autour de 5€ » indique François Hotton, et parfois plus. Le mobilier (tables, chaises, étagères) sera également cédé. Un conseil : arrivez tôt, la dernière fois le succès était tel qu’il y avait la queue jusqu’au bout de l’impasse…

Olivier Collet