Tours

[#MIAM] Des paninis à la tourangelle dans le Vieux-Tours

Un nouveau comptoir à sandwichs vient d’ouvrir.

Nous sommes début 2019, il fait sans doute bien trop doux pour un début d’hiver, mais quand même pas assez chaud pour manger un sandwich en t-shirt sur les bords de Loire. En cette saison, ce sont plutôt les sandwichs chauds que l’on affectionne… Ça tombe bien, depuis quelques semaines il y a un nouvel endroit pour en déguster : Le Pressé.

La petite échoppe de la Rue du Change est située entre la Place Plume et la Place Châteauneuf, pile dans le passage, parfait pour celles et ceux qui n’ont pas beaucoup de temps pour avaler leur déjeuner (ou leur dîner, ça marche aussi le soir).

Ouverte en décembre, la sandwicherie veut mettre en avant les produits locaux : pain façon panini spécialement conçu pour elle par une boulangerie des Halles (Atelier Talemelier), produits des garnitures parfois sourcés en Touraine, jus de fruits des Vergers de la Manse, glaces artisanales locales, boissons de La Loère ou bière de la MBT conçue exprès pour la marque (le brasseur est un pote de collège du patron) et proposée directement au fût.

Sur la carte, une sélection de sandwichs prénommés comme des enfants (Gui, Tom…) avec des recettes plutôt classiques et inspirées de la saison. Il y a une combinaison très tourangelle avec rillons et Ste Maure, une autre avec de la crème de champignons ou encore avec coppa, roquette et fromage à raclette (on a pris ça !). Autour de 5-7€, les sandwichs arrivent bien chauds, pressés (plats), et coupés en deux sur un plateau (ils sont aussi dispos à emporter), on peut les accompagner d’une boisson ou d’une eau détox gratuite… Et pour le dessert commander un demi sandwich ou un sandwich supplémentaire avec pâte à tartiner maison est une option valable.

La carte du Pressé est encore en construction et en phase de finition, mais on peut déjà dire que l’accueil est sympa, que l’ensemble est copieux, la déco simple et cool… On est dans l’esprit du panini, sans que ce soit trop gras et hyper industriel. Les prix ne sont pas les plus bas du marché sans pour autant être déraisonnables (12€ pour un sandwich, une boisson et un sandwich dessert). Point positif : la maison fait attention à l’écologie et aux déchets. Elle proposera aussi bientôt des pommes grenailles en complément des sandwichs.