Tours

Tours : Démission de l'adjointe Barbara Darnet-Malaquin sur fond de désaccords avec le maire

Elle accuse le maire de Tours de l'avoir traitée de "pourrie".

 

Le début d'année est mouvementé au sein du Conseil Municipal de Tours, ce vendredi 04 janvier, par voie de communiqué de presse, l'adjointe à la petite enfance, la jeunesse et l'éducation, Barbara Darnet-Malaquin annonce en effet démissionner de ses fonctions.

L'élue LR pointe dans son texte de profonds désaccords avec le maire de Tours, Christophe Bouchet, qu'elle accuse de manque de transparance et à qui elle reproche la « méthode de gouvernance municipale » dénuée de concertation.

Jointe par téléphone, la désormais ancienne adjointe explique prendre une décision mûrement réfléchie et évoque comme élément déclencheur des propos injurieux de la part du maire de Tours lors du dernier Conseil Municipal. Ce dernier, au sujet du projet de maison médicale aux Rives du Cher, avait en effet déclaré : « C'est ce qui s'appelle être pourri », après avoir lu une lettre de son adjointe, écrite avec l'en-tête du Départemental (où elle siège également), dans laquelle elle expliquait être opposée au projet actuel. (extrait dans cette vidéo à 6h30)

Des propos inacceptables pour Barbara Darnet-Malaquin qui évoque également exemples à l'appui le fait de ne pas être informée en tant qu'adjointe de plusieurs décisions comme la construction d'un immeuble aux Halles à l'emplacement de l'actuelle halte-garderie. "Je l'ai découvert il y a deux mois. Avec Christophe Bouchet nous ne sommes pas informés et les choses se font en catimini" poursuit-elle. Et concernant la fameuse maison médicale, Barbara Darnet-Malaquin de parler d'un "projet devenu un simple projet immobilier contrairement à ce qui était prévu au départ".

Joint également par téléphone, le maire de Tours, Christophe Bouchet, évoque de son côté une décision "qui clarifie la situation et c'est tant mieux". Et revenant sur ses propos du dernier conseil municipal, Christophe Bouchet d'affirmer : "Je n'évoquais pas la personne, mais une méthode que je juge déloyale de la part d'un adjoint parce que cela met en défaut un autre collègue adjoint".

Le maire de Tours qui balaye également les accusations d'opacité : "J'organise des réunions de majorité tous les lundis matins, elle n'y a jamais participé". Pour Barbara Darnet-Malaquin, il y a une raison à cela : 'C'était convenu parce que je travaillais, cela fait deux mois que je ne reçois plus les comptes rendus".

Barbara Darnet-Malaquin conclut en précisant qu'avec cette démission, elle reprend sa liberté d'expression mais qu'elle reste conseillère municipale.

Quant au Plan Ecole qui faisait partie des travaux de Barbara Darnet-Malaquin et actuellement en cours de préparation, Christophe Bouchet d'affirmer que cette démission ne le remet pas en cause et n'entraînera pas de retards sur la présentation qui doit être faite prochainement.