Tours

Nouvelle manifestation de lycéens en centre-ville de Tours lundi

Ils étaient plus de 200 à marcher dans les rues.

Après une première manifestation mouvementée vendredi (entraînant des affrontements avec les forces de l’ordre), des lycéens de plusieurs établissements de Tours sont de nouveau descendus dans la rue ce lundi dès le début de matinée pour protester contre la réforme du bac ou Parcoursup. Sans banderole ou pancarte, ils ont marché dans le centre-ville (Place Jean Jaurès, Rue Nationale, fac des Tanneurs, Place du Grand Marché…) en scandant – de temps à autre – quelques « Macron Démission » et en perturbant la circulation des voitures ou du tram. Y compris encore en début d'après-midi.

Dans l’ensemble, le rassemblement était relativement calme même si plusieurs jeunes ont déplacé des poubelles ou le bonhomme de neige de la Place Jean Jaurès placé brièvement au milieu de la route. D’autres manifestants ont couché des poubelles sur les voies et les ont trimballées sur plusieurs centaines de mètres. Pas vraiment de débordement en fin de matinée, ponctuellement on a vu des participants s’exciter sur des voitures, sous les cris de réticence de leurs camarades.

Selon le moment de la manifestation ils étaient entre 200 et 300 à défiler, deux fois mois que vendredi. La police est restée en retrait. Les lycéens avait libéré la circulation vers 15h pour les voitures, mais pas celle des transports. Vers 17h, plusieurs poubelles ont été brûlées alors qu'une centaine de jeunes étaient encore sur place. Evacués par la police, ils étaient tous partis vers 18h30. Les forces de l'ordre annoncent une interpellation.

A noter que, comme vendredi, des jeunes se sont aussi mobilisés à Amboise et Loches.