Tours

5 choses à savoir sur les hypnotiseurs : un Tourangeau vous dit tout

Le saviez-vous ? Ce n'est pas un don mais de l'apprentissage.

Nicolas - alias O'Neill - s'est fait connaître en faisant de l'hypnose dans la rue à Tours. Après un 1er spectacle il y a quelques mois, il revient sur scène le 1er décembre avec "Nico fait son show" un spectacle d'hypnose et d'humour prévu à 20h30 Salle Ockeghem.

Pitch : Au travers d'épisodes rocambolesques de scènes de films cultes (Men In Black, Star Wars...) vous allez voyager dans un univers fascinant où le spectateur devient acteur du spectacle, toujours avec déontologie.

En attendant, nous avons demandé à Nicolas de répondre à quelques questions que vous vous posez forcément sur l'hypnose...

Peut-on rester bloqué en hypnose ?

Non ! A tout moment vous décidez quand la séance se termine. Imaginez vous un instant fermer les yeux. Vous pouvez les ouvrir n'est-ce pas ? Ce sera la même chose en état d'hypnose si vous en avez très envie ! Vous avez votre libre arbitre, vous ne ferez jamais une action que vous ne ferez pas en temps normal.

Est-ce un don ?

Non c'est un apprentissage. L'hypnose dite récréative comme celle que je propose en spectacle se pratique sur des personnes en bonne santé, par exemple il ne faut pas être cardiaque. L'hypnose thérapeutique peut elle convenir à tout le monde.

Qu'est-ce qui fait un bon hypnotiseur ?

Il faut bien montrer que je suis un professionnel, et que je ne suis pas à coté un plombier à mi temps ! L'inconscient à besoin de l'image professionnelle pour avoir pleinement confiance. Chaque personne réagit de manière très différente, il faut s'adapter à ses besoins pour vivre l'expérience, son vécu, son envie, comprendre comment la personne fonctionne, etc ! Il faut avoir de la rigueur et savoir en imposer, en hypnose nous utilisons des suggestions ''Tu vas rire au compte de 3'' mais l'intonation y est pour beaucoup. Et quand un jeu ou une suggestion ne marche pas, il ne faut pas le montrer !

Comment savoir jusqu'où tu peux aller ?

Beaucoup de personnes ont besoin d'être rassurées, en ce qui me concerne je mets un fort accent sur la déontologie dans mes choix de jeux que je propose. Énormément de personnes ont peur de l'image véhiculée notamment par la télévision, il faut savoir briser la glace ! L'improvisation joue : Moins sur scène, (car script oblige), mais en déambulation par exemple, j'utilise plus ou moins l'impro, même si j'ai des jeux qui sont dans mon répertoire, j'utilise l'ambiance et l'environnement qui m'entoure. Dîtes-vous que si l'hypnotiseur à l'imagination débordante, la personne qui vit l'expérience en redemandera !

Parfois ça rate ?

C'est comme tout autre travail, parfois certains boulangers vont mieux faire leur pain le lundi, et moins bien le dimanche ? Pourquoi ? Bonne question. C'est tout à fait pareil avec l'hypnose : si j'ai un candidat expressif, cela risque d'être bien drôle sur certains jeux, surtout si la personne prend des initiatives, à l'inverse d'une personne introvertie... Quoi que...!