Tours

Année Balzac à Tours : que va-t-il se passer en 2019 ?

Vous allez entendre parler du romancier toutes les semaines… ou presque.

Après la séquence Martin de Tours dès 2016, la ville s’apprête à célébrer un autre homme qui s’est illustré dans la commune (et qui devrait entraîner moins de polémiques que le précédent). Attention, jeu de mot : en 2019, Tours va honorer (de) Balzac, « l’enfant du pays » selon les mots de l’adjoint au maire de Tours Jérome Tebaldi.

A l’occasion des 220 ans de sa naissance Rue Nationale en 1799 (et des 200 ans de ses premiers écrits), des conférences, événements, rendez-vous et autres dégustations sont prévus de janvier à décembre dans toute la ville pour parler de Balzac, lire Balzac, écouter Balzac, goûter Balzac, admirer Balzac… Pour satisfaire des touristes étrangers qui connaissent l’auteur de La Comédie humaine mais aussi pour rappeler aux Tourangelles et aux Tourangeaux que l’écrivain est né ici, qu’il y a vécu, et qu’il a été ambassadeur de la Loire dans ses livres.

Cette année Balzac dont l’avant-programme a été dévoilé ce lundi 19 novembre, « c’est un nouvel éclairage sur le plus célèbre des Tourangeaux » promet le maire Christophe Bouchet qui veut en prime que célébrer l’homme de lettres dans la durée avec des points de repères pérennes, ce qui, selon lui, aurait déjà dû être fait depuis bien longtemps.

Voici donc ce qui se prépare dans les prochaines semaines et les prochains mois :

  • En novembre 2019, une œuvre en hommage à Balzac sera inaugurée dans le Jardin de la Préfecture pour remplacer le buste de la Place Jean Jaurès volé et fondu par les nazis en 1942. Le projet retenu – qui ne sera pas à l’image de l’auteur mais une référence à ses écrits – sera dévoilé ce lundi 26 novembre à 20h à l’Hôtel de Ville. En attendant, vous pouvez voter pour celui que vous préférez à l’accueil de la mairie : 4 artistes sont en compétition, comme nous vous l’expliquions ici.
  • A l’automne 2019, Tours inaugurera aussi un parcours lumineux autour de Balzac, dans la lignée du Parcours Lumière du Vieux-Tours qui vient d’être créé. Parmi les lieux qui seront mis en valeur : la maison de naissance de Balzac Rue Nationale et les « lieux balzaciens » du centre-ville, à l’Est de la Rue Nationale.
  • Plus tôt dans l’année, en mai, 3 jours de festivités sont annoncés du 18 au 20, le 20 étant la date de naissance d’Honoré de Balzac. A cette date-là, le Musée des Beaux-Arts inaugurera son exposition « Monumental Balzac – petite histoire des monuments à un grand écrivain » autour des hommages artistiques faits à l’écrivain, dont le Balzac de Rodin. A voir jusqu’au 3 septembre 2019. Le même week-end, Le Petit Faucheux accueillera 2 pièces de théâtre ; la Nuit des Musées du 18 se fera sur le thème de Balzac, y compris dans les octrois de la Place Choiseul et même la Guinguette aura son exposition balzacienne. Tours sur Loire organisera aussi une boum spéciale le 19 mai (dimanche) à 21h30… On y écoutera les morceaux de son époque remixés !

  • Le 1er événement de cette Année Balzac tourangelle est attendu 4 mois plus tôt, le 19 janvier, avec une Nuit de la Lecture à la Bibliothèque Centrale qui conserve quelques objets précieux autour de l’auteur (sur inscription auprès de la bibliothèque municipale). Et le 20 février, au même endroit, conférence sur la façon dont Balzac a utilisé Tours comme décor de ses romans
  • En janvier, plusieurs panneaux explicatifs sur la vie de Balzac seront installés devant sa maison natale Rue Nationale mais aussi devant la maison de sa famille ou la pension Leguay.
  • Les enfants des écoles ou du Lycée Balzac vont manger Balzac car, oui, on trouve des recettes dans ses livres. Celles-ci seront servies à la cantine, accompagnées d’extraits de textes.

  • Le saviez-vous ? Honoré de Balzac était un grand consommateur de café. Pour en savoir plus, direction la Villa Rabelais pour une conférence le 4 avril à 18h30.
  • Et dès le 6 avril, le Muséum d’Histoire Naturelle de Tours lancera son exposition autour des animaux dans l’œuvre de Balzac.

Olivier Collet