Tours

Ambiance électrique et survoltée pour Calogero à Tours

Le reportage photo d'Info-Tours.fr.

C'est dans au Grand Hall de Tours archi complet que Calo et sa basse électrique ont été acclaméss ce vendredi... Accompagné de ses quatre musiciens dont Elsa Gilles une Artiste féminine à l'univers poétique qui a assuré sa 1ère partie, l'artiste a fait vibrer son public intergénérationnel massé devant lui durant près de deux heures, en ouvrant son concert maîtrisé, équilibré, sur Liberté chérie, son septième Album qui s'est écoulé à plus 300 000 exemplaires.

Une soirée placée sous le signe de la positive attitude : festive et dansante. Tous les ingrédients étaient réunis, ces tubes d'hier n'ont pas pris une seule ride : En apesanteur, C'est dit, Pomme C, Prendre racine, Face à la mer... en remontant le cadran sur le très personnel Fondamental, conviant l'Histoire avec un grand H sur le Vélo d'hiver 3.

Dans une ambiance électrique, survoltée, chaud bouillante, Calo a mis le feu derrière son micro en offrant une pluie d'étoiles sous des milliers de lumières et cubes surgissant du plafond pour former un mur d'écrans évolutifs.

Effet très réussi sur de nombreux titres les plus énergiques de son répertoire comme le titre régressif 1987, Je joue de la musique, Voler de nuit,Aussi libre que moi... il reste lui même, engagé, portant ses messages humanistes, forts, sur des ballades résolument Pop Rock.

Ce fut un show intense, empreint de nostalgie et de modernité à l'image de sa personne, c'est-à-dire un homme épris de son pays. Une véritable bête de scène !

Patricia Pireyre