Tours

Gilets Jaunes : ce qui se prépare samedi en Indre-et-Loire

Les mobilisations annoncées, les axes à éviter…

Après plusieurs semaines d’organisation – plus ou moins anarchique – sur les réseaux sociaux, les Gilets Jaunes tourangeaux se préparent pour leur grande journée d’action contre la hausse des taxes sur le carburant, et plus globalement contre la politique économique d’Emmanuel Macron. Si l’on ignore combien ils seront réellement, d’autant que des rassemblements multiples sont annoncés en ville comme en zone rurale, on croise régulièrement des gilets jaunes sous les pare-brise depuis le début de la semaine à Tours et dans l’agglo, un signe de sympathie envers le mouvement. Sur Facebook, Colère 37 rassemblement un peu moins de 5 000 membres et 6 500 pour blocage 37 indre et loire.

« N'oubliez pas que c'est notre avenir mais surtout l'avenir de vos enfants qui est en péril » écrit un sympathisant prêt à bloquer samedi matin à Tours Nord. Voici une liste de points de rassemblements annoncés, celle-ci étant non exhaustive, également non validée par la préfecture. Maintenant que nous sommes à moins de 48h de la mobilisation, toutes ces actions ne sont pas officielles, ce qui peut donc ouvrir la voie à des actions des forces de l’ordre même si la préfecture n’a pas communiqué quelles consignes seraient données à la police ou à la gendarmerie.

- 7h00 parking Rochepinard à Tours

- 6h30 au parking de Auchan Drive à Tours Nord

- 6h00 à l’Intermarché de Château-Renault

- 6h15 au Auchan de Monnaie

- 6h00 au Carrefour Market d’Azay-le-Rideau

- 8h00 parking de covoiturage et Super U à Loches

- 6h près du pont de Cormery

- 6h45 au rond-point de l’Eolienne à Sorigny

Une analyse du mouvement est à lire sur 37 degrés

D’autres rendez-vous sont prévus à Amboise, Chinon, Monts, Château-la-Vallière voire Cinq-Mars-la-Pile avec de petits groupes locaux comme Colère 37260. On ne sait pas ce qui est prévu après. Les automobilistes pourraient converger vers de grands axes pour y mener des barrages filtrants donc le périphérique, l’A10, l’A85, la D910 (Monnaie, Parçay-Meslay, Tours Nord, Chambray, Montbazon, Ste Maure), la D943 (Tours, Truyes, Loches), l’axe Tours-Chinon, la levée de la Loire vers Amboise ou Langeais...

Plusieurs messages précisent bien que les secours, les forces de l’ordre ou les personnes qui travaillent pourront passer. Néanmoins, quelques dizaines ou centaines de véhicules rassemblés pourraient suffire à orchestrer une jolie pagaille pendant plusieurs heures, certains s’imaginent même tenir plusieurs jours.

A LIRE SUR 37° : Les gilets jaunes sont partout

A noter que pour éviter d’être repérés, les administrateurs de certains groupes ne donnent certaines informations que par message privé… Et sans surprise, les dernières annonces d’Emmanuel Macron ou Edouard Philippe dans les médias mercredi n’ont pas calmé les ardeurs d’une bonne partie des internautes (les insultes envers l’exécutif ne sont pas rares). D’autres annoncent leur ferme intention de refuser la présence de représentants politiques pour éviter toute récupération. Enfin, attention aux fake news : elles sont nombreuses à tourner sur ces groupes.

Samedi, nos reporters seront sur le terrain toute la journée pour un suivi de la mobilisation en direct sur notre site et nos réseaux sociaux...

 

Au fait, si vous n'avez pas de gilet jaune - normalement obligatoire en voiture - on peut en trouver en supermarché :)