Tours

[#MIAM] On a testé le nouveau restaurant d’Olivier Arlot à Tours

Face aux Halles.

Olivier Arlot revient à Tours ! Bon, ok, il n’a jamais été bien loin avec ses deux adresses de l’agglo situées à Joué-lès-Tours (Le Bistrot d’Arlot) ou St-Cyr-sur-Loire (L’Atelier d’Arlot), ces deux tables ayant leur clientèle et leur réputation, plutôt bonne. Mais voilà, depuis quelques mois, le chef qui fait partie des cuisiniers les plus connus du département a posé ses valises au cœur du Ventre de Tours, face aux Halles.

Prenant la suite d’une brasserie qui n’a tenu que quelques mois, Olivier Arlot a baptisé cette nouvelle adresse O&A, et joue le minimalisme sur sa carte : pas d’entrée, de plat ni de dessert à proprement parler mais une section A pour le début du repas, une page B pour la suite et pour finir on scrute la feuille C (un concept comme un autre).

A la lecture, pas de doute, les recettes sont recherchées : œuf à 64°, crémeux de cèpes, noix caramélisées et vieux comté ou rouleaux de printemps de gambas, pistou roquette et pistaches pour les entrées (pardon ! Le menu A) ; lieu jaune, citronnelle, safran, olive et fenouil ou tourte de lièvre, figue et céleri en plat (menu B) et enfin une sorte de carpaccio d’ananas aux épices et crème glacée basilic ou un cœur coulant chocolat avec coulis fruits de la passion pour conclure (plateau de fromage possible en option).

De passage un midi, après avoir commandé un verre de quincy judicieusement choisi, on craque pour l’agneau en croûte de persil, crémeux topinambour et panais : une recette complètement de saison.

Le plat arrive, avec une présentation élégante, graphique mais classique pour les assiettes un peu gastronomiques, en l’occurrence toute en longueur. A la dégustation, aucune fausse note : une viande tendre, bien rosée, des légumes fondants, un mariage des saveurs réussi, du bon pain de la boulangerie d’en face… C’est bon, vraiment, mais il y a une absence de surprise. Il nous manque ce petit truc en plus, le détail qui fait qu’une assiette vous reste vraiment en mémoire et qu’on attendait d’Olivier Arlot.

Un exemple de surprise qu’on aime voir sur une carte : de la meringue aux baies roses (du poivre) sur une crème citron et un sablé breton. Oui, c’est ce qu’on a pris en dessert chez O&A. Un (petit…) dessert tout aussi qualitatif que le plat, une crème onctueuse et savoureuse, un biscuit gourmand, une meringue délicieuse… C’est juste que, là encore, on espérait un peu plus d’audace dans une formule plat-dessert à 29€ (+7€ le verre de vin).

Soyons clairs : tous les produits sont de qualité, les recettes originales, les goûts au rendez-vous et le service sans fausse note. On ne ressort pas déçu mais curieux de voir comment cette adresse pourrait encore franchir un pallier dans la gamme de prix qu’elle a choisie, qui est celle d’un repas à 30-40€ sans formule du midi ce qui est haut de gamme, y compris pour le quartier des Halles.

A noter : l’établissement n’est pas ouvert le week-end.