Tours

Mesdemoiselles, mesdames, prêtes à donner vos ovules ?

Le CHU de Tours lance un appel.

En France de nombreux couples n'arrivent pas à avoir d'enfant, pour plusieurs raisons, par exemple parce qu'il y a un problème de spermatozoïdes chez Monsieur, ou alors d'ovocytes chez Madame. Ainsi, 3 500 couple sinfertiles ont besoin de dons de gamètes chaque année dans notre pays. Problème : il faut parfois attendre 3 ans, en particulier pour les ovules.

Pour alerter sur le manque de donneurs et donneuses, l’Agence de la biomédecine lance une campagne de sensibilisation nationale et le CHU de Tours vient de la relayer : "l’Agence de la biomédecine estime qu’il faudrait 3 000 donneuses pour espérer une auto suffisance. En 2016, seules 746 femmes ont fait un don d'ovocytes" dit l'hôpital précisant que 110 couples tourangeaux sont en attente "depuis parfois plus de deux ans."

"En 2017, seulement 29 donneuses se sont présentées pour 35 nouveaux couples inscrits" note encore le Centre d'étude et de conservation des oeufs et du sperme tourangeau, le seul de la région. Il rappelle que ", le don de gamètes est anonyme, gratuit et librement consenti. Il est ouvert à toutes les femmes de 18 à 37 ans en bonne santé, quelle que soit leur situation familiale. Les personnes intéressées par le don peuvent contacter directement le service, les médecins leur expliqueront les détails de la démarche. Tous les frais liés aux dons sont intégralement remboursés par la Sécurité Sociale. Il n’existe aucune conséquences à long terme d’un don d’ovocyte, ni pour la santé ni pour la fertilité de la donneuse."

Voici comment se passe un don :

2 consultations médicales,
12 jours d’injections sous cutanées
1 journée d’hospitalisation en ambulatoire pour la ponction ovarienne

Plus d'infos le 24 novembre de 11h à 16h via un stand Place Jean Jaurès à Tours ou en demandant le CECOS si vous appelez le CHU au 02 47 47 47 47.