Tours

468km à pied, à la nage et à vélo : le défi humanitaire d’un pompier tourangeau

Il veut courir l’Enduroman 2020 de Londres à Paris.

On a déjà évoqué les actions de l’association Sapeurs Lipopette : animée par des pompiers tourangeaux, elle vient en aide aux enfants malades et organise, par exemple, la fête foraine annuelle de l’hôpital Clocheville. Pour l’aider dans ses missions, un pompier volontaire de Tours et de la Sarthe par ailleurs conducteur de trains prépare un grand défi qu’il espère réaliser en 2020 : l’Enduroman, soit 140km de course de Londres aux plages de la Manche, 34km à la nage pour traverser la mer et, comme si ça ne suffisait pas, 291km de vélo pour rejoindre Paris (ensuite, il devrait rentrer à Tours en TGV et bien dormir).

Jérémy Diguer en a bien conscience : « c’est l’un des plus durs et plus grands triathlons du monde » explique le jeune homme de 27 ans. Ce n’est pas pour rien que la course se réalise avec deux assistants et que pour l’instant seules 34 personnes ont réussi à en venir à bout. La course est programmée à partir du 22 juin 2020.

Pour pouvoir prendre le départ de cette édition, Jérémy Diguer vient de lancer un financement participatif : il lui faut rassembler 8 000€ d’ici la rentrée 2019. « Le but est de faire découvrir l’association à l’échelle nationale, si je réussis ce pari ce sera en parti grâce à moi mais surtout grâce à vous » poursuit le jeune homme pour prouver sa motivation qui a baptisé son projet Iron’Pinpon (ce qui ne nécessite à priori aucune explication pour en comprendre la signification).

En attendant le grand jour, le pompier tourangeau a déjà entamé sa préparation et pas avec de simples footings : le 1er décembre il s’alignera sur la fameuse course nocturne entre St Etienne et Lyon, un défi à suivre sur la page Facebook du projet.