Tours

Moi(s) sans Tabac : un coup de pouce du CHU de Tours

Pour aider celles et ceux qui veulent arrêter.

Pour la 3ème fois, novembre est décrété "Moi(s) sans Tabac", autrement dit une opération pour encourager fumeuses et fumeurs à stopper leur addiction pendant 30 jours... Au moins 30 jours car selon les professionnels, se passer de cigarette pendant ce laps de temps augmente considérablement les chances d'un arrêt durable voire définitif : elles sont multipliées par 5.

Mais c'est clair, arrêter de fumer plus de 4 semaines quand on est parfois addict depuis plusieurs années n'est pas simple, voire très compliqué. Si vous galérez, ou si vous n'avez pas encore commencer (personne n'a dit qu'il fallait obligatoirement débuter le 1er novembre et pas un autre jour), le CHU de Tours et ses équipes organisent une journée de soutien au Moi(s) sans Tabac ce jeudi 8 novembre.

"On sait que sur les 380 000 inscrits au « moi(s) sans tabac » 2016, 20% d’entre eux, soit près de 80 000 personnes, étaient abstinents 6 mois plus tard" expliquent le ministère de la santé qui organise l'événement.

A Tours, "le CHU est pilote en France en ayant permis concrètement aux infirmiers de l’établissement de prescrire aux patients des substituts nicotiniques via l’outil informatique. Cette mesure découle d’une loi de 2016. L’Unité de Coordination de Tabacologie (UCT), polydisciplinaire, propose aux fumeurs souhaitant se libérer du tabac des consultations sur le site de Trousseau et de Bretonneau, et un accompagnement par les tabacologues et également diététicienne et sophrologue."

Le 8 novembre, les usagers pouuront notamment effec-tuer des mesures du monoxyde de carbone expiré. Les différents dispositifs d’aide à l’ar-rêt seront également présentés. Rendez-vous de 10h à 17h à l'accueil de B retonneau, bâtiment B1A.