Tours

A Tours, cyclistes et piétons en jaune pour le changement d'heure

Pour éviter les accidents.

On va tout de suite évacuer le sujet : oui, le gilet jaune ce n'est pas super sexy. Mais c'est comme le ballon licorne dans le fes festivals : "on se retrouve à Jean Jau, j'aurais mon gilet jaune !"... IN-RA-TA-BLE !

Fin octobre, c'est donc la saison des gilets jaunes. Conseillés toute l'année dès que le Soleil est sous l'horizon, ils sont vraiment très chaudement recommandés au moment du changement d'heure : "on observe une hausse des accidents impliquant des piétons et des cyclistes dans les jours qui suivent le passage à l'heure d'hiver, 80 morts en France en 2016" expliquaient ce mercredi des représentants d'assureurs et de la préfecture d'Indre-et-Loire venus distribuer 400 gilets fluo à la gare de Tours.

Pour la Touraine, on ne sait pas combien d'accidents ont lieu chaque année le soir quand la lumière baisse. Mesure de précaution, donc, mettre un gilet. Ou porter un sac à dos avec des bandes réfléchissantes. "Nous distribuons également des lampes de poche aux piétons" nous explique-t-on. Et pourquoi pas ?

Ces petits outils permettent d'être mieux visibles à l'heure de la sortie des bureaux (ou le matin), ce qui ne dispense pas de prudence les automobilistes car ce sont souvent eux qui ne voient pas les vélos ou les personnes qui marchent. Et si vous n'avez pas de gilet jaune, pensez au moins aux lumières sur vos vélos, ou à porter un vêtement clair qui peut permettre de vous faire repérer... En tout cas, le message semble passer : les cyclistes étaient nombreux à venir récupérer un équipement (preuve aussi qu'il y en a de plus en plus à Tours).

Dernière chose : c'est dans la nuit de samedi à dimanche que l'on va changer d'heure. A 3h il sera 2h.