Tours

Un trafic d'héroïne déjoué à St-Pierre-des-Corps et un réseau de prostitution découvert à Tours

Les gendarmes ont eux interpellé plusieurs conducteurs sous stupéfiants.

Ce vendredi, la police de Tours annonce l'interpellation de trois hommes de 45 à 53 ans accusés d'avoir monté un trafic d'héroïne sur le quartier de la Rabaterie à St-Pierre-des-Corps. 470g de drogue et plus de 4 500€ en liquide ont été saisis après plusieurs semaines d'enquête.

Autre enquête qui a pris du temps : des investigations autour d'un immeuble du centre-ville de Tours qui hébergeait des prostituées. 4 personnes ont été arrêtées mardi dans ce bâtiment comptant une dizaine de logements tous loués pour des activités sexuelles tarifées. Cela faisait apparemment des mois, voire plus, que le réseau était en place. Au final seules deux personnes sont poursuivies, dont le propriétaire de l'immeuble.

On apprend par ailleurs ce vendredi que lors des derniers contrôles routiers menés dans le département, 62 permis de conduire ont été confisqués dont 25 suite à une consommation de stupéfiants, 23 pour de l'alcool et 14 suite à une vitesse excessive.

Enfin, pour être complets, retenez l'arrivée du nouveau directeur de la police municipale de Tours, un homme de 36 ans en provenance du Vésinet dans les Yvelines où il occupait le même poste : Nicolas Galdeano.