Tours

[#RE-MIAM] Le QG toujours au top

Une adresse à conseiller

Vous connaissez sans doute déjà notre rubrique #MIAM essentiellement consacrée aux nouveaux restaurants tourangeaux, ou à l'actualité gastronomique du département. Quand on découvre une table, en général, on s'y rend peu de temps après l'ouverture. Mais qu'est-ce qu'il se passe après ? Est-ce toujours aussi bon, ou pas ? La cuisine (et les prix) ont-ils évolué ?

Parce que le monde de la restauration est en perpétuel mouvement, et que l'on est toujours plus exigeant lors d'une nouvelle visite, régulièrement, nous vous proposerons une seconde critique dans des restaurants que nous avons testés quelques mois plus tôt. Des endroits où l'on a eu envie de revenir... pour le meilleur ?

Trois ans après son ouverture, saluée alors par beaucoup, nous y compris, le QG, ce restaurant place du Grand Marché à Tours, va toujours bien.

Le QG c'est d'abord un restaurant bien dans son époque. Une salle épurée, accueillant des oeuvres d'artistes locaux, une terrasse sur la douce place du Grand Marché pendant les beaux jours... bref un cadre agréable et sympathique. Un cadre qui colle parfaitement avec ce qu'on a dans l'assiette. Restaurant artisanal, le QG fait la part belle aux produits venant de producteurs locaux. Pas étonnant donc de voir la carte fréquemment changer. Le jour de notre passage, on opte pour la formule midi (entre 18 et 22 euros selon si vous prenez deux ou trois plats). La douceur du début de l'automne et le soleil agréable en terrasse rend agréable une entrée pleine de fraicheur avant de passer à un parmentier maison d'apparence simple mais aux saveurs plus que généreuses. C'est là toute la force de ce restaurant : savoir sublimer des plats d'apparence simple en jouant simplement sur le produit, véritable star ici.

Côté goût c'est parfait, côté accueil, le patron est d'une générosité à égale de la cuisine proposée. Thierry Pradeilles est en effet un passionné. Demandez des conseils en vin et il vous racontera l'histoire des bouteilles proposées. Des conseils sur les plats ? Idem, le patron répond avec attention. C'est aussi à ça qu'on reconnaît une bonne table.