Tours

La Maison des Associations de Tours devrait ouvrir en novembre 2019

Un équipement attendu de longue date.

Depuis 2014 et l’arrivée d’une majorité LR-UDI à la tête de la mairie de Tours, les associations de la ville (pas loin de 3 000, 185 nouvelles chaque année) n’ont pas toujours été à la fête, et c’est peu de le dire. Une réforme de la tarification des salles mal comprise (et mal expliquée), des baisses de subventions et, plus récemment, la décision du gouvernement de tailler dans les emplois aidés… ça fait beaucoup pour des structures souvent modestes.

Alors la mairie met de l’eau dans son vin et avance à petits pas pour éviter les risques de critiques : elle envisage de créer une Maison des Associations assortie d’un large dispositif de soutien à la vie associative. Mais avant ça, elle veut l’avis des premiers concernés pour « co-construire » son projet (le mot est à la mode). Voici comment elle a procédé :

  1. Une enquête pour dresser un portrait-robot des associations de la ville
  2. Une étude des résultats pour déterminer des pistes d’actions
  3. Une réunion avec les associations pour présenter tout ça ce mercredi 17 octobre

Une large série de propositions

Un peu moins de 200 associations ont répondu au questionnaire dont beaucoup qui expliquent avoir du mal à renouveler leurs équipes : 36% en moyenne, 47% dans le pôle loisirs et vie locale. C’est globalement leur principale préoccupation. Pour tenter d’y remédier, la 1ère adjointe Marion Nicolay-Cabanne et les services suggèrent le lancement d’une grande manifestation jumelée à Sport’Ouvertes pour s’appuyer sur le succès du grand forum sportif de début septembre, alors que la renommée des Journées du Bénévolat est plus confidentielle.

Autres pistes avancées : l’élargissement de l’annuaire des associations à tous les secteurs, plus seulement au sport et à la culture. La mairie se propose aussi de mieux informer sur les dispositifs de soutien, de mettre les associations en relation avec les entreprises prêtes à faire du mécénat, de faire circuler les lancements de nouveaux appels à projets ou de coacher les structures qui veulent monter des financements participatifs.

Ouverture de la Maison des Associations fin 2019

Pour aider les associations qui ont des salariés (souvent moins de trois personnes employées), la future Maison des Associations pourrait proposer l’hébergement de postes mutualisés (comme des secrétaires qui se partageraient entre plusieurs assos). Elle permettrait aux structures qui ont du mal à trouver des locaux de disposer de salles voire pourraient héberger les jeunes associations quelques mois (sur le modèle des pépinières d’entreprises). Afin de réduire la paperasse, un espace d’hébergement des documents pourrait être créé via Internet pour que les associations y envoient leurs documents et puissent les transmettre facilement aux services lors de demandes de subventions (par exemple).

Ces propositions lancées mercredi soir vont maintenant être analysées par les associations tourangelles. Elles sont invitées à dire à la ville ce qu’elles en pensent afin qu’un projet plus concret soit présenté au printemps 2019. La Maison des Associations pourrait ensuite ouvrir partiellement ses portes en novembre 2019. L’ensemble des locaux seraient eux aménagés à l’horizon 2020-2021.

Olivier Collet