Tours

Un atelier pour apprendre à bricoler dans le quartier Velpeau

Avec perceuses, marteaux et tournevis en libre accès.

216 Rue Jolivet, 37 000, Tours : cette adresse du quartier Velpeau, c’est celle des bureaux de la Cie C Koi Ce Cirk. Mais aussi de l’Atelier 216 initié par Paul et Nicolas. Depuis le mois de septembre, le menuiser et le maquettiste de la coopérative Artefacts y organisent régulièrement des apéros bricolage le vendredi soir ou des petits déjeuners bricolage le samedi matin.

Comment ça marche ? C’est tout simple : la pièce est remplie d’outils en tous genre, sans doute bien plus que dans le cabanon de vos grands-parents, et vous pouvez les utiliser sans limite pendant deux bonnes heures avec les précieux conseils des deux garçons qui, via leur métier, savent carrément de quoi ils parlent. Vous pourrez donc réparer une table-basse un peu bancale, découper une planche pour créer une étagère… Les possibilités sont illimitées, et il y a une petite cour pour décharger tranquillement votre voiture si ce que vous avez à trifouiller est un peu volumineux.

A noter que Paul et Nicolas sont surtout équipés pour vous coacher dans votre travail du bois, mais qu’ils ont aussi d’autres compétences.

Des ateliers pour les adultes… et les enfants

Après l’effort, le réconfort : une fois le travail terminé et la planche poncée (ou si vous avez besoin de faire une pause entre deux coups de marteau) il y a toujours un petit coup… à boire, et la participation demandée pour l’ensemble est plutôt modeste puisqu’elle est de 5€.

Ce n’est pas tout : le mercredi après-midi (une à deux fois par mois, pendant deux ou trois heures), l’Atelier 216 héberge des ateliers aux thèmes variés puisque ça va de la création d’un sapin en bois qu’on pourra réutiliser tous les ans (14 novembre) à la création de jouets en bois (ce mercredi 17 octobre) en passant par la construction d’un nichoir pour les oiseaux (le 28 novembre). « On essaie d’alterner les animations pour les enfants et les adultes » explique Paul. Tarif : 30€, et on repart avec ce qu’on a créé.

Former les visiteurs pour qu’ils deviennent autonomes

En fait, l’Atelier 216 s’inscrit dans la lignée d’autres initiatives tourangelles apparues ces dernières années comme le Repair Café pour remettre en marche des objets électriques et électroniques, l’asso Roulement à Bill pour vous aider à réparer votre vélo vous-mêmes depuis son local de Febvotte ou La Ressourcerie située à la frontière entre Tours et La Riche pour redonner vie aux objets du quotidien : « on voulait un lieu convivial ouvert au public pour le bricolage » expliquent Paul et Nicolas qui surfent sur la tendance du do it yourself et sont aussi ravis de voir venir beaucoup de femmes qui n’avaient, jusqu’ici, pas forcément eu l’occasion de se mettre au bricolage et sont ravies de le faire.

« L’idée c’est que les gens puissent être autonomes à terme » poursuivent les deux garçons qui sont à la recherche de bénévoles supplémentaires pour rendre leurs ateliers du vendredi et du samedi plus réguliers et espèrent bien fédérer les habitants du quartier Velpeau à qui ils offrent une nouvelle activité originale et chaleureuse.

Olivier Collet

Pour avoir tout le programme des ateliers, direction la page Facebook de l’Atelier 216.