Tours

[#RE-MIAM] On est retourné à L'Accalmie, à Tours

Et c'est toujours bon.

Vous connaissez sans doute déjà notre rubrique #MIAM essentiellement consacrée aux nouveaux restaurants tourangeaux, ou à l'actualité gastronomique du département. Quand on découvre une table, en général, on s'y rend peu de temps après l'ouverture. Mais qu'est-ce qu'il se passe après ? Est-ce toujours aussi bon, ou pas ? La cuisine (et les prix) ont-ils évolué ?

Parce que le monde de la restauration est en perpétuel mouvement, et que l'on est toujours plus exigeant lors d'une nouvelle visite, régulièrement, nous vous proposerons une seconde critique dans des restaurants que nous avons testés quelques mois plus tôt. Des endroits où l'on a eu envie de revenir... pour le meilleur ?

 

Première étape en ce début de mois d'octobre 2018 : L'Accalmie visitée fin septembre 2017. C'est Rue de la Grosse Tour, à deux pas des Halles et de la Place Plume. Dans une petite rue, réussir à pérenniser cette affaire n'était pas forcément gagné d'avance. Et pourtant, avec le bouche-à-oreille, L'Accalmie s'est fait un nom au point d'être régulièrement complet le midi malgré une légère hausse de sa formule déjeuner (17€ au lieu de 16, mais pour entrée-plat-dessert ça reste un des meilleurs plans de la ville).

Si l'ambiance est donc un peu moins calme qu'au début dans la salle (pas mal de bruit, pas toujours facile de s'entendre), le service demeure aussi souriant et dynamique. La déco n'a pas changé, sans perdre de son modernisme. Attention quand même les jours sombres, la lumière naturelle est amenée à manquer, surtout à l'arrière du restaurant.

Sur la carte, les recettes restent créatives et variées. Le jour de notre passage, crème de champignons de Paris, oeuf poché et jambon de parme pour l'entrée ; travers de cochon, pommes de terre grenailles et poivrons en plat ; soupe de fruits rouges et biscuit amandes en dessert : plutôt de saison, tout comme le velouté de butternut ou le macaron pistache-sorbet framboise servis sur la même période.

Nous, on a opté pour une sélection à la carte, arrosée d'un verre de montlouis blanc bien fruité, bien sélectionné. La formule entrée-plat est à 26€, 25€ pour plat-dessert. Pour commencer, on part sur l'assortiment de poissons fumés (flétan, saumon, angille) avec chantilly au raifort et gaufre au basilic. Alléchant sur le papier, petite déception dans l'assiette pour les poissons, pas aussi goutus qu'espéré (pas de fausse note en revanche pour la gaufre et la chantilly, mention spéciale aussi à la petite assiette aux deux beurres apportée avec du bon pain aux céréales).

Pour le plat, les recettes sont généreuses et inventives comme notre magret de canard (rosé, évidemment !) avec raisins de Touraine, assortie d'une mousseline de chou-fleur au piment d'Espelettes. Là, rien à dire : une bonne viande avec une sauce parfaitement assaisonnée, bonne quantité dans l'assiette, du goût pour la mousseline, une originalité sympa pour le raisin... On a également apprécié le filet de boeuf fumé sur place avec pommes cendrillon au comté. Autres plats : dorade cuite à l'unilatérale ou gambas snackées-risotto. En dessert : macaron ananas, barre fondante au chocolat et fruits à coques, crèmeux vanille avec compotée de poire... Si vous prenez tout le menu c'est 31€.

En résumé : L'Accalmie reste une bonne adresse tourangelle à prix raisonnables qui a conservé ses valeurs et sa singularité même si tout n'est pas toujours parfait...

 

La page Facebook du restaurant.