Tours

[#MIAM] Une Tourangelle remporte un concours de cocktails à la bière

Bettina Von Schramm s’est illustrée avec une recette de saison.

Comment sublimer la bière dans un cocktail ? C’était le sujet des 5 inscrits du 2ème Loir Valley Contest, le concours de cocktails imaginé par le barman du Château d’Artigny, Antony Bertin. Organisé à l’occasion du 1er Tours Bière Festival à la Cité de la Gastronomie, il avait lieu ce dimanche après-midi. Dans le jury : Romain Séché du bar les 3 Rois ; Maximilien Bridier, chef de La Roche Le Roy ; Thomas Ruellan, le Rennais vainqueur de la 1ère édition, et l’auteur de ces lignes.

Venus de Rennes, Metz, Nantes, Angers et Tours, les participants avaient deux missions : d’abord goûter deux bières à l’aveugle et les décrire le plus justement possible en 4 mots (les bouteilles venaient de la Vienne et du Loir-et-Cher) puis présenter leur recette de cocktail à base de bière devant le jury et le public.

Un Amour de Vacances de Ronan Duclos

De l’avis général, le résultat était inventif, audacieux et qualitatif… Et à la fin de l’après-midi, c’est Betty Von Schramm, barmaid tourangelle, qui s’est imposée d’une courte tête avec La Belle Endormie, un cocktail inspiré de la Loire, de ses soirées au bord du fleuve, de ses baisers échangés au bout du Pont de Fil. Originaire de la Beauce, Tourangelle depuis une dizaine d’années, celle que l’on a déjà pu voir derrière le comptoir du Winchester et qui aura bientôt son propre établissement participait à son premier concours. C’est sa sincérité, son émotion et la délicatesse avec laquelle elle a mélangé son cocktail qui ont fait la différence.

La recette est à la fois une invitation au voyage et une ode aux bons produits : on y goûte d’abord une bière américaine « trouvée chez Monoprix » puis un jus de pomme fait maison, un jus de betterave également fait maison avec une pointe de passion ou encore – excellente idée – de la crème de poire tapée (le côté circuit court contrebalance l’affolant bilan carbone de la bière US). Le résultat : un verre à la belle couleur rouge (la betterave), avec de la gourmandise, le petit côté acidulé de la bière et un whiskey très travaillé venu de Reims qui ne prend pas le dessus (ça tombe bien, à la base ce n’est pas notre truc).

L'Automne des Indes par Jonathan Berson

Une deuxième recette a eu beaucoup de succès ce dimanche à la Villa Rabelais : De la Place des Lices à Tokyo du Rennais Ludovic Bretel qui a tenté le pari audacieux de servir dans une bolée de cidre un cocktail à la bière inspiré d’un plat typique de la Bretagne : la galette-saucisse, le tout réhaussé de saveurs asiatiques. Cela donne donc un mélange avec bière au blé noir bio, saké, ou encore un très bon sirop maison sésame-wasabi, le tout avec une décoration très travaillée.

Les autres candidats n’ont pas démérité avec le Smoke French Frizz de Giovani Di Giacomo avec sa bière fumée et son verre très gourmand, le tour du monde à boire de Ronan Duclos qui a eu l’audace de nous faire boire du sirop de sucre au piment de cayenne et enfin L’Automne des Indes de Jonathan Berson qui a décoré son verre de très jolies chips d’ananas.

Olivier Collet