Tours

[#MIAM] A Tours, c’est (déjà) la saison du Mont d’Or

Il est arrivé chez les fromagers et en restaurant.

Quasiment 30° dehors, du Soleil… Il fait plus un temps à manger un sorbet et à siroter des cocktails qu’à s’attabler avec des pommes de terre et 400g de fromage devant soi. Quoi que… « On a servi des reblochonnades tout l’été » nous indique-t-on du côté de l’Affiné, Rue Colbert. Et comme si ça ne suffisait pas, le restaurant-bar à vins-comptoir à fromages ouvre désormais le lundi soir avec une seule idée en tête : servir le plus de Mont d’Or possibles, d’autant que c’est le seul plat à la carte ce jour-là (mais avec plusieurs recettes).

C’est toujours trop tôt pour vous ? « Légalement, la saison du Mont d’Or a débuté le 10 septembre » nous expliquent Arnaud Gerbier et Louison Trefoux qui ont concocté une carte adaptée avec Mont d’Or au vin jaune, Mont d’Or à l’ail… ou nature, de 21€50 à 25€50. Ils l’inscriront sur l’ardoise chaque début de semaine jusqu’en avril 2019, au moment de la fin de la saison du célèbre fromage franc-comtois, une belle pièce toujours présentée dans sa petite boîte en bois : « ils sont produits à Métabief dans le Doubs et affinés par Pascal Beilevaire. Pour l’instant ils sont frais et sentent encore l’herbe, ils auront une autre odeur vers décembre-janvier avec un peu d’affinage. »

« En ouvrant le lundi, on répond à une demande des hôteliers dont les clients n’avaient pas forcément beaucoup de choix ce jour-là » poursuit Arnaud Gerbier, amoureux du Mont d’Or depuis 25 ans, et « le premier à en faire à Tours il y a 15 ans. » Comme le veut la tradition, il l’accompagne de charcuterie et de pommes de terre grenailles + de la salade et des pickles originaux comme du chou-fleur au curcuma. Pour boire : une sélection de vins du Jura et même le fameux vin jaune (vieilli 7 ans avant d’être embouteillé) à 9€ le verre.

 

Envies d'autres adresses ? Toutes nos chroniques culinaires sont disponibles en cliquant ici

 

Un bonus ? Regardez...