Tours

Conservatoire de Tours : Pierre-Marie Dizier se suicide en prison

L'ancien chef de choeur était accusé d'actes pédophiles sur des élèves...

Incarcéré depuis le mois de février, Pierre-Marie Dizier, l'ancien chef de choeur du Conservatoire de Tours, s'est suicidé dans sa cellule de la maison d'arrêt de Tours, dans la nuit du samedi 15 septembre. Ce dernier était poursuivi pour viols et agressions sexuelles sur plusieurs mineurs, élèves au Conservatoire de Tours.

L'affaire avait fait grand bruit en début d'année. En février, Pierre-Marie Dizier, maître de chœur d'une soixantaine d'années exerçant dans le cadre de la maîtrise du Conservatoire de Tours, était incarcéré et mis en examen suite à des plaintes d'agressions sexuelles voire de viols sur des mineurs dans le cadre de voyages extrascolaires qu'il entreprenait avec eux. Rapidement, l'affaire avait pris une ampleur importante, en raison de la personnalité contreversée de Pierre-Marie Dizier (qui avait déjà été au centre d'une affaire d'attouchements au début des années 2000) et avait levé de nombreuses discussions et interrogations au sein de l'institution tourangelle, certains évoquant des attouchements au sein même du Conservatoire.

Relire nos articles à ce sujet

Le suicide de l'ancien chef de choeur est aujourd'hui "un choc" pour les familles, témoigne une mére d'un élève du Conservatoire ce matin. Sans vouloir s'étendre plus, cette dernière évoque "son dégoût". La raison : la mort de Pierre-Marie Dizier éteint de facto l'action judiciaire à son encontre. Il n'y aura donc pas de procès.

Contacté par téléphone ce lundi matin, Christophe Bouchet, le maire de Tours, qui avait révoqué le chef de choeur après sa mise en examen, ne souhaite pas commenter non plus outre mesure cette nouvelle. "La seule chose que je veux dire c'est que cela laisse les familles dans la détresse" a-t-il simplement indiqué.