Tours

Le calme après la tempête au Bocage

Le 7 septembre dernier, l'assemblée générale a voté en faveur du maintien des services dans la résidence séniors.

Souvenez-vous, le 5 juillet dernier, l’association qui assurait les services pour les résidents âgés du Bocage de Tours Centre mettait la clef sous la porte. Les raisons : des difficultés financières liées à des différends entre l’association et le syndicat des copropriétaires. Ce dernier était composé depuis quelques années de « prédateurs » qui n’hésitaient pas à convaincre les propriétaires de ne plus payer la redevance nécéssaire au bon fonctionnement de l’association. 

Pour en savoir plus : notre article détaillé sur 37 degrés

L’accueil, la restauration, les activités, et la garde de nuit sont autant de services chers aux résidents qui risquaient de disparaitre. Par peur de se retrouver sans ces assistances, certains habitants ont même déménagé vers d’autres résidence-séniors. 

En marge de cette situation qui ne présageait rien de bon, un collectif s’est constitué pour défendre l’accès aux services des résidents. Pendant près de deux mois, ils sont quatre à s’être relayés pour mener des actions de sensibilisation auprès des pouvoirs publics, des copropriétaires du Bocage, et de Foncia le syndic de la résidence. L’idée était alors de faire prendre conscience aux différents acteurs que la résidence allait droit dans le mur. 

Et cela a fonctionné. Le 7 septembre, tous les copropriétaires ont été convoqués par Foncia à une assemblée générale pour décider collectivement du maintien ou de la suppression des services et de la révocation, ou non, du conseil syndical. Le résultat des votes est sans appel, « 99% de votes pour le maintien des services et 70% de votes pour la révocation du conseil » précise Laurence Bachelier, membre du collectif. 

"Ma locataire compte sur moi"

Depuis, un nouveau conseil syndical composé de 9 propriétaires a été élu, tous ayant pour objectif de retrouver un prestataire de services et un équilibre dans la résidence.« C’est bien que le conseil syndical évolue. Il faut que les gens change. Nous sommes dans une nouvelle ère, celle de la paix » se félicite Jacqueline, résidente depuis 1988.

Ce jeudi 13 septembre, l’heure était à la fête à la Résidence du Bocage Tours-Centre. Alors qu’il y a quelques mois, les résidents manifestaient sur le trottoirs avec leur pancartes, ils étaient ce soir avec le sourire aux lèvres et un verre de bulle. Le calme semble revenu, reste à savoir à quel prix seront proposés les futures prestations.