Tours

Route de St Avertin : 42 logements, une pharmacie-drive... et après ?

3 autres immeubles pourraient être construit à proximité de l'A10.

C'est un projet qui a commencé il y a plus de 7 ans et qui devrait s'achever au 1er semestre 2019... Au Sud du quartier des Fontaines de Tours, l'immeuble "Goya" est pratiquement terminé. Erigé par Val Touraine Habitat, il sera principalement destiné aux logements sociaux, avec quelques appartements en accession à la propriété (tout en haut, avec la plus belle vue et le moins de bruit, deux d'entre eux sont déjà vendus pour 135 000 et 225 000€).

Ce bâtiment e 8 étages avec parking souterrain situé à deux pas de l'A10 sera mixte... Dans les étages 42 appartements du T2 au T4 avec de grands balcons un peu arrondis. Au rez-de-chaussée, un concept inédit de pharmacie : déjà, un commerce particulièrement grand (600m² !) et en prime avec un drive pour attraper ses médicaments ou produits de soins sans descendre de voiture... "L'objectif est de faire un pôle médical ici" explique-t-on chez Val Touraine Habitat qui cherche des médecins, des kinés ou des dentistes pour occuper les autres cellules du rez-de-chaussée et les bureaux du 1er étage, le tout dans un quartier où l'on manque cruellement de professions médicales selon ses élus (pour l'instant, la prospection est en cours).

Mais ce n'est pas tout... On nous fait comprendre que "Goya" n'est que la première pierre d'un vaste chantier prévu pour s'étendre jusqu'au pied de l'A10. Au maximum ce terrain situé entre le Petit Cher et la Route de St Avertin pourrait accueillir 200 logements voire même un hôtal dans 3 autres bâtiments dont la construction pourrait être échelonnée jusqu'en 2024-2025. Objectif affiché : garantir une harmonie architecturale avec le reste du quartier des Fontaines, tout en faisant dans le moderne : "nous voulons un accord avec la ville de Tours et la métropole sur ce point" explique Val Touraine Habitat qui envisage en prime la construction d'une contre-allée pour les riverains et des espaces verts, et parie sur l'attractivité du site une fois la 2ème ligne de tram en service.

Reste à savoir comment financer l'opération, Val Touraine Habitat regrettant des restrictions de budgets de la part de l'Etat : "elles sont de l'ordre de 5,9 millions d'euros, c'est l'équivalent de 4 "Goya" que l'on ne peut pas faire" dixit son président Jean-Gérard Paumier.

Petite visite guidée pour comprendre le projet :

L'immeuble côté Chambre des Metiers

Appartement témoin

Balcon au 2ème étage

La vue

La vue tout en haut