Tours

Nos 3 coups de cœur à Sport’Ouvertes 2018

Du foot, des sabres laser et des doudous.

Nouveau site cette année pour Sport’Ouvertes : le grand forum tourangeau du sport s’est déplacé du Vinci vers le Lac de la Bergeonnerie, notamment pour assurer une bonne promo aux sports aquatiques et gagner de l’espace après deux années à l’étroit dans le sous-sol surchauffé du Palais des Congrès. Si l’orientation n’était pas forcément simple sur ce nouveau lieu, et qu’on pouvait facilement passer à côté de quelque chose, la foule était au rendez-vous, de quoi donner le sourire aux clubs et associations venus présenter leur saison… Si vous n’étiez pas là, voici une séance de rattrapage avec 3 zooms sur 3 activités qui ont attisé notre curiosité…

 

1 – Le foot féminin :

Le Tours FC Association c’est 500 jeunes qui font du foot… dont 134 filles la saison dernière. Alors que la Coupe du Monde féminine aura lieu en France (oui, en France !) en 2019, elles sont de plus en plus nombreuses à vouloir chausser les crampons. Chez les moins de 15 ans, une équipe à 11 joue désormais au niveau régional – le plus haut degré à cet âge-là – et c’est inédit car auparavant le club avait simplement 8 joueuses dans sa formation. « Nous recherchons surtout des jeunes filles à partir de 6 ans pour les garder et les former dans la durée car le turn-over est grand » nous explique une formatrice de l’association en amont d’une petite démonstration sur sable.

Grâce aux matchs de foot féminin diffusés à la télé… Grâce, aussi, à l’effet Coupe du Monde des garçons champions du monde cet été… Les préjugés tombent progressivement et les filles se passionnent de plus en plus pour ce sport dans lequel elles savent faire la différence. Les clubs restent encore peu nombreux, mais les succès tricolores se multiplient (grâce à Lyon, au PSG ou à l’équipe de France) et ça ne peut faire que du bien avec le Mondial prévu dans l’hexagone l’an prochain.

Il reste encore des places pour les filles au Tours FC. Contact : Tours FC Association au 02 47 44 24 16

 

2 – Les combats au sabre laser :

Il y a 5 clubs où l’on pratique le sabre laser en tant que sport en France, et Tours en fait partie, « nous avons même un licencié qui vient chaque semaine de Bourges » nous confient les membres du club présents sur Sport’Ouvertes.

Depuis deux ans, ils s’entraînent trois soirs par semaine de 20h à 22h au gymnase Choiseul de Tours Nord ou aux Rives du Cher, tout près de la caserne des pompiers. Comme au judo, il faut savoir maîtriser un style de combat avant de pouvoir passer au niveau supérieur… et il y en a 7 : « il faut un an et demi à deux ans pour apprendre un nouveau style » nous expliquent encore les pratiquantes et pratiquants tourangeaux qui ont franchi la barre symbolique des vingt adhérents cette année et en espèrent dix de plus dans les prochains mois.

Aux entraînements de sabre laser « filles et garçons sont mélangés, c’est le seul sport totalement mixte. Bien sûr on cherche à remporter nos combats mais pas à se faire mal. On se protège juste avec des gants, et des coquilles pour les garçons » nous précise-t-on également. Pour découvrir la discipline, vous pouvez venir faire un premier entraînement gratuit ou assister à un tournoi ouvert gratuitement au public le 30 septembre de 10h à 18h à la salle François Clouet de Tours Nord. 80 combattantes et combattants s’y réuniront.

Infos :LudoSport Tours, sur Facebook

A LIRE AUSSI : Notre reportage de 2017 sur 37 degrés

 

3 – La confection de doudous :

Moins contraignant pour le cœur, mais nécessitant une bonne agilité avec les doigts, la fabrication de doudous a également sa place à Sport’Ouvertes. Ce dimanche, l’Ardente de Tours – qui organise des ateliers dans différents quartiers – faisait ainsi la promotion de son atelier couture do it yourself destiné à créer des accessoires pour enfants… à base de matériaux de récupération (ça, on aime !). La séance est à 10€ chaque vendredi après-midi dès 13h30, à partir du mois d’octobre à la Bergeonnerie.

Infos : 06 78 97 82 60 ou lardente37@gmail.com