Tours

Hébergement d'urgence : ouverture prolongée du gymnase Raspail

Jusqu'au 20 août.

Habituellement, c'est souvent en hiver que l'on évoque l'ouverture du gymnases pour mettre les SDF à l'abri... Cet été, en Touraine, les besoins en hébergement d'urgence sont si importants que la préfecture et la ville de Tours ont fait ouvrir le gymnase Raspail pour héberger chaque nuit une cinquantaine de personnes, auparavant refusées par le 115 faute de places disponibles (jusqu'à 70 appels sans réponse par jour au début de l'été selon l'association Entraide et Solidarité).

A l'origine, ce dispositif exceptionnel devait prendre fin en ce début de semaine mais la préfecture d'Indre-et-Loire confirme ce lundi sa prolongation jusqu'au 20 août, notamment en raison des fortes chaleurs qui sont aussi très difficiles à supporter pour des personnes forcées de dormir dehors. C'est l'association Entreaide et Solidarité qui mobilise ses équipes pour accompagner ces publics.

Pour la suite, une fois que la ville de Tours reprendre l'utilisation du gymnase au moment de la rentrée scolaire, les services de l'Etat devront trouver de nouvelles solutions pour permettre aux sans-abri - notamment des migrants -, de dormir sous un toit. Pour l'instant, aucune solution franche ne semble se dégager... A noter également que de nombreux mineurs étrangers non accompagnés sont sans solution à Tours, dans l'attente de rendez-vous avec l'Aide Sociale à l'Enfance. Leur nombre a très fortement augmenté ces derniers mois.