Tours

TOURS NORD : Visite du futur multiplexe et de sa salle Imax

Ouverture prévue en septembre.

Souvent, on entend dire que les chantiers du bâtiment ralentissent un peu en été. Ce ne sera pas le cas cette année au Forum Méliès de Tours Nord, car son cinéma multiplexe a bien l'intention d'organiser ses premières séances au mois de septembre...

Sur le chantier 2 à 4 fois par mois, Romain Davoine supervise les opérations : le représentant du groupe familial fondé par son arrière grand-mère en 1936 vérifie que tout se passe comme prévu, que les opérations avancent correctement... Il ne fixe pas de date d'ouverture précise, "dans l'attente du passage de la commission de sécurité" mais l'objectif est clair : tout doit être prêt pour la rentrée. Le temps presse, l'homme bosse à 100 à l'heure, il a tout de même pris le temps de faire le tour du propriétaire avec nous...

Des réservations jusqu'à 2 mois à l'avance pour certains films

Dans le grand hall d'entrée, pas encore de comptoir, de confiseries ni de bornes pour prendre les billets mais des pots de peinture et plein de matériel de chantier : à l'extérieur, des ouvriers s'affairent, à l'intérieur Romain Davoine nous laisse imaginer les caisses au fond, jumelées avec un espace de vente de pop corn et autres bonbons, un espace détente près de la large baie vitrée et des bornes pour acheter son ticket.

"On pourra réserver son siège dans toutes les salles pour toutes les séances, jusqu'à 2 mois à l'avance pour certains blockbusters comme Star Wars" explique le directeur des opérations qui ne dévoile pas encore les tarifs des séances. Il précise juste qu'ils seront dans la norme des établissements de ce type, qu'il y aura un système d'abonnement et même une application dédiée au pré-achat des tickets.

Une salle Imax avec fauteuils électriques espacés

Avec 9 salles de 70 à 380 places, le futur multiplexe de Tours Nord, 4ème grand cinéma de l'agglomération, vise 400 000 entrées annuelles, c'est-à-dire plus que les Studio (350 000 entrées en 2017) ou le CGR Centre (260 000 tickets vendus l'an dernier) mais moins que le CGR des Deux-Lions (970 000 fauteuils occupés en 12 mois). Romain Davoine vise "un public familial, les Tourangeaux qui ne vont pas au cinéma aujourd'hui, ceux qui habitent au Nord de Tours et sont à plus de 30 minutes d'une salle de cinéma". Comme il a déjà pu le faire par le passé, il assure ne pas être en concurrence frontale avec les Studio dont il loue le travail sur la promotion des films art et essai... Reste à savoir si l'association de la Rue des Ursulines parviendra toujours à accéder aux films dits "porteurs" dès leur date de sortie nationale : "ça dépendra des distributeurs..." glisse le représentant du futur CinéLoire.

Alors que le multiplexe des Deux-Lions est en train de se construire une 13ème salle prévue pour ouvrir en fin d'année avec des fauteuils plus confortables et une nouvelle technologie de projection, le CinéLoire de Vaucanson table lui sur la technologie Imax, la première salle du genre en Touraine, et la première de l'entreprise au niveau national (elle est pourtant déjà implantée dans de grandes villes comme Dijon ou Clermont-Ferrand, qui seront équipées plus tard).

La salle Imax en travaux

Existant depuis des décennies mais seulement populaire depuis quelques années, l'Imax permet de voir des films sur écran incurvé "avec un fort contraste des blancs et des noirs" insiste Romain Davoine, la 3D est également disponible. Forcément, tous les films ne sortent pas en Imax, mais beaucoup de blockbusters sont tournée ainsi comme Les Indestructibles 2, le dernier Marvel sorti cette semaine, Mission Impossible à la rentrée... De quoi attirer du monde de loin : "pour l'Imax, certains spectateurs peuvent faire une heure de route" assure Romain Davoine.

25 salariés en cours de recrutement

Dans l'immense salle de 380 places dédiée exclusivement à ce procédé (avec fauteuils électriques réglables et espacés pour plus de confort), l'écran fera 20m de long sur 10m de haut, avec un projecteur laser "doté de la dernière technologie". Le son sera lui "immersif", avec des enceintes jusqu'au plafond, ce qui sera également le cas dans les autres grandes salles du complexe (dont la N°1 avec 375 places). Les écrans et les fauteuils ne sont pas encore livrés mais le sol est en train d'être posé et certains systèmes de son sont déjà au point.

Une fois le CinéLoire ouvert, il emploiera près de 25 personnes : le recrutement est en cours et le groupe CinéAlpes lance un appel à candidatures pour des agents d'accueil (contact : assistant@cinealpes.fr). A noter qu'en plus du tram, le complexe sera accessible en voiture via un parking de 500 places et 4 étages gratuit 3h sur présentation d'un ticket de cinéma. D'ici fin 2018-début 2019, le reste du Forum Méliès doit également ouvrir ses portes avec plusieurs restaurants. Des logements doivent également sortir de terre.

Olivier Collet