Tours

Finale de la Coupe du Monde : Tout ce qui faut savoir sur la Fan-Zone de la Gloriette

Un article à lire pour bien s'organiser.

 

Nous vous l'annoncions hier, la ville de Tours va se doter d'une fan-zone dimanche pour la finale de la Coupe du Monde entre la France et la Croatie. Ce vendredi, les élus de la ville et la Préfecture ont fait le point sur le dispositif. On vous explique tout.

L'engouement autour du parcours des Bleus en Russie a pris une ampleur impressionnante depuis mardi un peu partout en France. Un engouement populaire rare qui touche les mordus du ballon rond mais aussi ceux qui ne regardent d'habitude que de loin. Pour faire face à cette fête populaire annoncée dimanche lors de la finale, la ville de Tours a réussi à convaincre la Préfecture d'organiser une fan zone, celle-ci se tiendra à la Gloriette et sera ouverte dès 14h.

  • Pourquoi la Gloriette ?

La ville de Tours a réfléchi à plusieurs sites depuis le début de la Coupe du Monde : la place Anatole France, le stade de la Vallée du Cher, l'île Aucard... Autant de lieux jugés inadaptés par la Préfecture pour diverses raisons de sécurité : proximité de la Loire, nécessité d'avoir un périmètre fermé mais avec suffisamment d'accès de sorties...

C'est donc La Gloriette qui a été jugée solution la plus satisfaisante et ce malgré son éloignement du centre-ville.

Sur place, c'est donc un espace de 27 000 m² qui sera dédié à l'événement, pouvant accueillir 12 000 personnes. La ville de Tours a loué pour l'occasion un écran de 36m², plus gros que celui à l'île Aucard il y a deux ans, pour que tout le monde puisse voir le match dans de bonnes conditions, nous explique-t-on.

  • Un site sécurisé. Attention aux objets interdits.

Le protocole de sécurité sera le même que dans les stades de foot explique Corinne Orzechowski, la Préfète d'Indre-et-Loire. Ainsi le site sera fermé et pour y entrer il faudra se soumettre à une fouille de rigueur.

A noter que de nombreux objets sont interdits : objets coupants (couteaux et autres...), mais aussi bouteilles en verre, fumigènes, pétards et autres feux de bengale. Attention également à ceux qui ont des drapeaux, seuls les manches souples seront tolérés, tous ceux rigides seront confisqués.

Côté boissons, aucune ne sera acceptée dans l'enceinte de la fan-zone, ni alcool ni soft. En revanche des buvettes et des points de restauration se trouveront sur place. Il y aura notamment de la bière.

  • Un dispositif Fil Bleu adapté à l'événement

Question transports, si le site aura un parking de 900 places, il est fortement conseillé d'oublier la voiture ce dimanche. Aux abords de la Gloriette, dès 18h30 l'avenue du pont de Cher sera ainsi fermée à la circulation.

En revanche un dispositif exceptionnel est mis en place par Fil Bleu avec plus de rames de tramway mais aussi des bus supplémentaires qui feront la navette entre la Gloriette et Saint-Eloi dès la fin du match. Les tarifs sont les mêmes que sur l'ensemble du réseau Fil Bleu.

  • En Centre-Ville, la voirie en partie fermée à la circulation automobile

Cet événement entraînera également la mise en place d'un dispositif spécial en centre-ville de Tours. Ainsi la circulation automobile sera limitée au maximum autour de la place Anatole France. Il sera impossible passé 18h30 de prendre l'avenue des Tanneurs depuis le rond-point du pont Napoléon. Côté ouest, l'accès à la place Anatole France sera fermée depuis l'angle de la rue Voltaire et de l'avenue Malraux également.

Dans l'hyper centre la place Jean Jaurès sera fermée à la circulation entre la rue Marceau et la rue Buffon.

Côté transports en commun, le tramway fonctionnera en demi-lignes : une demi-ligne Choiseul-Vaucanson et une autre Gare de Tours-lycée Jean Monnet.

  • De nombreuses forces de l'ordre déployées

Question sécurité, une centaine de policiers seront déployés à Tours et accompagnés par des service de sécurité privés (notamment sur la Gloriette).

La Préfecture prévient également que de nombreux contrôles routiers (alcoolémie...) auront lieu en sortie d'agglomération également.

Ailleurs, dans le département 300 gendarmes sont mobilisés, notamment dans les 25 communes qui transmettront elles-aussi le match sur écran géant.