Tours

Vélotour à Tours : la balade à vélo la plus insolite de l’année

Elle passera par la fac de musicologie, le stade de la Vallée du Cher et deux parkings souterrains.

Né à Dijon, bien implanté à Orléans et bientôt organisé à Marseille et Toulouse, le Vélotour aurait dû arriver à Tours dès 2016. Cette balade à deux-roues dont l’objectif est de pédaler sans se presser tout en traversant des lieux habituellement inaccessibles avait été annoncée officiellement pour la rentrée, mais dans le contexte post-attentats il avait été difficile de mettre l’événement en place. Il avait donc été annulé.

Deux ans plus tard, les organisateurs retentent leur chance et programment le départ le dimanche 9 septembre. L’idée : rassembler 3 à 4 000 personnes sur leurs vélos avec des départs toutes les minutes de 8h à midi puis les guider sur 17km à Tours et St-Pierre-des-Corps afin de traverser des sites méconnus, interdits aux vélos le reste de l’année ou insolites.

La société qui a imaginé le concept dit avoir repéré une centaine de lieux pouvant constituer les étapes, quinze ont été retenus. Dans l’ordre, le départ se fera à l’Heure Tranquille des Deux-Lions, passage ensuite à la Bergeonnerie via ses jardins familiaux, l’Île Balzac, le Stade de la Vallée du Cher, le circuit Nascar, les halls du parc expo, le Point Haut (lieu dédié aux arts urbains), le Point Zéro sous l’A10, la fac de musicologie dans le quartier Cathédrale, le conservatoire de Tours pour le ravitaillement de la mi-parcours, le jardin du Musée des Beaux-Arts, le parking souterrain de l’Hôtel de Ville, le jardin des Prébendes et enfin le parking souterrain de l’Heure Tranquille.

Un concours de déguisements

Fidèle à la géographie de Tours, le trajet est relativement plat : parfait pour les 25% d’enfants de moins de 12 ans espérés (pour eux, c’est gratuit, attention le casque est obligatoire). Cependant, on peut regretter qu’il soit moins spectaculaire que dans d’autres cités (ailleurs, on a pu faire du vélo dans une cathédrale, au Stade Vélodrome, sur le cours de Roland Garros…). Explications de l’équipe : pas forcément simple d’obtenir les autorisations, « nous devons d’abord faire nos preuves. » Le parcours changeant chaque année, il pourrait donc être amélioré dès la seconde édition en cas de succès.

Pour rendre la balade encore plus fun, le Vélotour ne se contente pas d’ouvrir des portes, il prévoit aussi des animations comme des DJ dans les parkings souterrains traversés.

150 volontaires encadreront la course tout au long du parcours, d’autant que les rues ne seront pas coupées : il faudra donc faire attention au code de la route. Pour inciter les bénévoles à participer, la société organisatrice reverse 25€ à une association caritative de leur choix une fois leur engagement validé. Pour le public, les inscriptions sont ouvertes avec des tarifs allant de 8 à 15€ en fonction du moment de la réservation (elle est possible jusqu’au jour J). A noter que c’est gratuit pour les demandeurs d’emploi ou les personnes en situation de handicap et que les cyclistes déguisés pourront être récompensés par les partenaires.