Tours

Finale de la Coupe du Monde à Tours : une fan zone à la Gloriette ?

L'information pourrait être officialisée jeudi.

Dimanche à 17h, la France affrontera l'Angleterre ou la Croatie en finale du mondial de foot à Moscou, sa 3ème finale en 20 ans après le sacre de 1998 et la défaite de 2006. Vu l'ampleur de l'événement, la ville de Tours réfléchit très sérieusement à mettre en place une fan zone, comme au Mans, comme à Orléans, comme à Angers... Jusqu'ici, rien n'avait été organisé chez nous. La municipalité a pourtant essayé, proposant d'installer un écran géant (qu'elle avait pré-réservé) sur l'Île Aucard comme pour l'Euro 2016. Problème : la préfecture a dit non pour des raisons de sécurité, les possibilités d'évacuation en cas de problème étant restreintes (seulement les deux côtés du Pont de Fil, lui-même étroit). Le stade de la Vallée du Cher avait aussi été imaginé, mais les difficultés d'accès, la proximité de l'American Tours Festival et la dimension moyenne de l'écran n'ont pas convaincu non plus.

Ça, c'était à l'époque de la qualification de nos footballeurs pour les quarts de finale. Depuis, leur excellent parcours a changé la donne car faute de fan zone, les supporters ont envahi le centre-ville en très grand nombre. Comme plusieurs observateurs l'ont fait remarquer, l'absence totale de diffusion contrôlée du match est devenue problématique, entraînant un risque d'incident en cas de mouvement de foule. Ainsi, en 2016, un bruit de pétard avait déclenché un mouvement de panique dans les bars du Vieux-Tours, avec pas mal de casse.

La municipalité s'est donc mise en quête d'une solution et ce dès le début de semaine, avant même l'officialisation de la qualification des bleus; Sur les réseaux sociaux, le porte parole de la municipalité Olivier Lebreton évoquait par exemple la possibilité d'ouvrir 3 fan zones dans différents quartiers pour la finale (on avait parié sur la Place Anatole France, la Place Velpeau ou la Place St Paul, les seuls grands espaces situés en centre-ville). Une réunion a eu lieu en préfecture ce mercredi après-midi et selon nos informations c'est un tout autre plan qui pourrait se dessiner : une fan zone à la Gloriette.

On parle encore au conditionnel, mais le match historique pouvant offrir une seconde étoile aux tricolores pourrait donc être retransmis dans le grand parc du quartier des Deux-Lions à partir de 17h, avec un encadrement de sécurité (fouille à l'entrée, comme Orléans le fait au Campo Santo qui a accueilli 6 000 personnes pour France-Belgique).

La décision finale est attendue dans la journée de jeudi, après un nouveau rendez-vous en préfecture afin de valider - ou non - le dispositif imaginé par la ville. Accessible en tramway, la Gloriette semble être un excellent choix de repli car ses possibilités d'évacuation sont nombreuses. L'idée avait même été soumise dès le début du mondial, lors des premiers préparatifs, sans être retenue. Située au sud de la ville, elle serait un bon complément au Vieux-Tours en pouvant capter la population de Joué, Ballan ou Chambray par exemple. La jauge n'est pas encore connue, on sait juste que lorsque la mairie travaillait sur l'Île Aucard, elle tablait sur un accueil maximum de 7 500 supporters.