Tours

Le Grand Cagibi : un bar à Aucard

Entre deux jardins partagés et des maisons faites de bric et de broc, se dresse Le Grand Cagibi. « Tout le monde peut se retrouver » dans ce nouveau bar au cœur du quartier de l’île Aucard.

« Ici, c’est pas le PMU du coin ! » A la lumière du soleil couchant, une vingtaine de personnes sirotent leur bière, affalées dans des canapés et des chaises multicolores. La terrasse extérieure du Grand Cagibi est recouverte d’une fausse pelouse. A gauche, un terrain de pétanque. A droite, un bar extérieur en forme de boule. « On va s’en servir pour les dégustations de pétillants », s’amuse Pascal Guilbert. L’ancien membre de la compagnie Off a ouvert ce bar le 16 juin dernier. Rémi, boucles d’oreilles, bermuda gris, barbe bien fournie et lunettes de soleil sur le nez discute avec son amie : « Ce lieu est extra/ordinaire, raconte-t-il en faisant le signe du slash avec les doigts, il sort vraiment de l’ordinaire. Il n’y a aucun autre bar comme celui-là à Tours. ».

Les bras chargés de bières et de planches de charcuteries, les clients retournent s’asseoir après s’être fait servir. Le bar est à l’intérieur. Les serveurs ont la vue directe sur la totalité de la salle, décorée avec des objets d’un autre temps. Un magnifique cheval à bascule mécanique, une collection d’anciens transistors, des mannequins fixés aux poteaux… Mais aussi un immense miroir précédé d’une grande scène et un espace DJ.

 A LIRE SUR 37 DEGRES : Notre dossier complet sur Aucard

« Culturellement, on n’est fermé à rien. On peut diffuser à la fois du rock, du disco, de l’électro ou du jazz. On a même prévu de faire des expositions. » Au cœur du quartier des habitations de l’ile Aucard, ce bar est le seul commerce des alentours. Avant de devenir Le Grand Cagibi, ce lieu était l’Ambigüe, une boite de nuit. « Mon frère, qui habite dans le quartier, retrouvait régulièrement des préservatifs usagés dans son jardin, peste Christine Guérin, la présidente du comité de quartier Paul Bert / Ile Aucard. J’attends de voir ce que ça va donner avec le nouveau propriétaire. » Globalement, ce lieu est plutôt bien reçu par les habitants de ce quartier un peu hors du temps. « Evidemment, les gens parlent… Mais dès qu’ils viennent, ils changent d’avis et reviennent », se réjouit Pascal Guilbert.

 

9 allée de la fauvette, 37100 Tours

Ouvert du mercredi au samedi de 18h à 2h et le dimanche de 16h à 22h