Tours

Les Bleus ont fait chavirer la place Plum'

Il y avait du monde en ville pour suivre le quart de finale face à l'Uruguay.

C'était la grosse affluence ce vendredi après-midi dans les bars du Vieux-Tours. Beaucoup ne voulaient pas manquer en effet le quart de finale de l'Equipe de France de football face à l'Uruguay. Et l'ambiance était électrique à l'opposé de celle des matchs de poule. Il faut dire qu'entre temps les Bleus de Griezmann, Pogba ou Mbappé sont montés en puissance avec notamment cette victoire séduisante contre l'Argentine au tour précédent. Un match qui a levé beaucoup d'attentes chez les supporters des Bleus.

Installés sur une des terrasses de la place Plumereau, Kévin et ses copains y croient dur comme fer : "cela va être un match piège mais s'ils s'en sortent ils vont au bout derrière". Et le jeune homme de 26 ans de poursuivre "mon grand frère me raconte 98 moi j'étais trop jeune pour m'en souvenir, alors on veut vivre la même chose cette année et ils peuvent le faire".

Si pendant le match, l'ambiance reste plutôt calme, les yeux concentrés sur les écrans qui diffusent le match, le but de Varane en fin de première période va réveiller tout ce monde et libérer les chants. A la mi-temps, une Marseillaise se fait entendre, les "Allez les Bleus" également au moment comme lors du passage de policiers en voiture, qui ont bien du mal à se frayer un chemin au milieu de la foule impressionnante regroupée sur toute la place Plumereau.

La deuxième mi-temps se fait tout aussi stressante et comme en première période il faut attendre le but de Griezmann pour faire chavirer le public. "Il n'y a que le foot qui rassemble autant de monde comme ça et qui procure autant d'émotions" nous dit Gaël, la voix remplie d'émotions. Nous sommes alors à la 94e minute. Quelques secondes après l'arbitre siffle la fin du match, la foule peut laisser exploser sa joie, les klaxons se font déjà entendre au loin. Ils devraient être encore plus intenses et nombreux mardi soir en cas de qualification en finale. Avant cela, les Bleus devront se débarasser de la belle équipe de Belgique qui a battu de son côté le favori brésilien. Les supporters eux y croient plus que jamais.