Tours

La Table de Jeanne Marie a retrouvé le sourire à Tours

L'association profite de ses nouveaux locaux rue Febvotte.

A la rue pendant plusieurs mois, après avoir dû quitter ses locaux quartier Velpeau, La Table de Jeanne Marie a de nouveau un toit depuis mi-juin.

C'est désormais au 65 rue Febvotte qu'il faut se diriger pour retrouver l'association qui prépare des repas pour les plus démunis. Ici, La Table de Jeanne Marie a trouvé refuge aux côtés de l'AMAC Touraine (Association des Métiers de l'Art et de la Culture) qui a accepté non seulement de partager ses locaux mais aussi de les mettre en pleine co-location. Alors que l'étage du bâtiment est occupé par des bureaux pour différentes associations, le rez-de-chaussée vit donc désormais au rythme de La Table de Jeanne-Marie. Ici; tous les jours de la semaine, entre 10h et 16h, la salle d'une 50aine de places accueille ceux qui le souhaitent pour un petit déjeuner ou un repas du midi.

Pour continuer ses activités, l'association a dû mettre à jour son fonctionnement. Désormais, pour bénéficier des repas, il faut adhérer à l'association. La cotisation reste d'un coût minime, 5 euros par personne, mais l'association a pensé aux personnes pour qui cela reste un véritable investissement et a donc mis en place le principe de la cotisation suspendue, sur le modèle des cafés et repas du même nom. Concrètement, chacun peut payer le montant d'une cotisation sans adhérer, afin qu'une autre personne en bénéficie derrière.

Une obligation d'adhérer qui n'a pas perturber le fonctionnement de l'association. Le midi où nous passons, ils sont une trentaine à passer prendre un repas et également profiter d'un petit moment convivial et musical avec l'artiste Ling Chen, venue jouer une partie de son répertoire de musique chinoise.

Encore en cours d'installation, pour l'heure, les repas sont surtout issus d'un partenariat avec le magasin Intermarché du centre de Tours qui fournit en produits l'association. Des repas qui peuvent aussi être emportés précise un membre de l'association. Et s'il reste encore un peu de travail pour retrouver un véritable confort, à commencer par les travaux de la cuisine, aujourd'hui manquante, La Table de Jeanne Marie a donc retrouvé le sourire dans son nouveau lieu d'accueil et avec elle ses bénéficiaires.