Tours

Grève en réanimation au CHU de Tours

Le mouvement a débuté lundi.

C'est encore une fois le manque de personnel qui est en cause : ce lundi, les syndicats ont appelé les agents des différents services de réanimation du CHU de Tours à se mettre en grève... La CFDT, FO, la CGT et Sud participent à ce mouvement concernant les équipes de nuit ainsi que les personnels des réanimations d'urgence, que ce soit à Bretonneau et Trousseau.

Selon le tract des représentants du personnel, les effectifs pourtant encadrés par un décret de 2002 ne sont pas assez nombreux : "ce manquement hors la loi ajouté aux problématiques de sous-effectifs chroniques, aux suppressions des équipes de remplacement, met ces services dans des situations extrêmement compliquées, voire de souffrance" peut-on lire dans le document qui évoque des plannings "inacceptables" ou des rappels à domicile et sur les temps de repos. La surcharge de travail est enfin pointée du doigt.

Les syndicats critiquent par ailleurs la modification des rythmes de travail atteignant 12h par nuit : "elles ne résoudront rien et accroîtront la fatigue, les erreurs, les accidents du travail et de trajet, les pathologies cardio-vasculaires, le stress, l'anxiété". Le mouvement débuté cette semaine est reconductible, comme ceux engagés ces derniers mois dans différents services sans pour autant perturber les soins en raison de la réquisition des effectifs.