Tours

Découvrez le pavoisement 2018 du Pont Wilson de Tours

Il met en valeur le patrimoine et les souvenirs de l’artiste qui l’a réalisé.

C’est un signe que l’été approche pour de bon : ce lundi les services de la ville de Tours ont installé les drapeaux imaginés par l’artiste Alexandra Riss sur le Pont Wilson. La jeune femme de 26 ans en résidence à l’entreprise Certesens des Deux-Lions a été choisie pour habiller le plus célèbre pont tourangeau pendant environ 3 mois et elle a proposé un concept radicalement différent des dernières années.

Souvent, ce sont des motifs plus ou moins réalistes qui sont choisis pour le pavoisement de ce qu’on appelle encore le Pont de Pierre… L’an dernier, on avait également eu droit à des dessins d’enfants… Là, Alexandra Riss a choisi de mettre en valeur le patrimoine tourangeau et ses couleurs… Certaines évidentes (sable de Loire, vert Prébendes…) mais d’autres plus étonnantes comme le Bleu Départ ou le Violet Beaux-Arts.

Au final, l’artiste formée à l’École des Beaux-Arts de Tours et qui a déjà exposé Place Choiseul via les Ateliers Mode d’Emploi a conçu un nuancier avec 16 lieux et 16 couleurs… Presque une visite de sa vision de la ville le long du pont qui traverse la Loire, de l'Opéra à l'Etoile Bleue en passant par la gare… En plus, cette exposition est connectée : à chaque couleur et à chaque lieu correspondent un souvenir d’Alexandra, qui évoque par exemple la maison de ses parents ou son ancienne école de danse devenue un salon de coiffure… Pour accéder à ses textes, il faut s’approcher des mâts sur lesquels les drapeaux sont accrochés et flasher un QR Code.

Première réalisation qu’elle met au point pour l’espace public, cette création d’Alexandra Riss est baptisée Iriss, Nuances de Tours, elle se découvre donc in situ en traversant le pont ou en ligne sur ce site web. L’inauguration officielle de ce parcours aura lieu mercredi à 18h30 Place Anatole France, à chacun ensuite de se forger une opinion sur ce pavoisement intime et on ne peut plus tourangeau.

Découvrez d’autres photos et le portrait complet d’Alexandra Riss sur 37 degrés.