Tours

A Tours, un syndicat de policiers réclame 30 créations de postes

Il vient d’envoyer une lettre ouverte à la préfète.

Une nouvelle grogne au sein de la police tourangelle... En début d’année, on se souvient d’appels à manifester pour dénoncer des violences envers les forces de l’ordre suite à des faits divers très médiatisés survenus en région parisienne.

A l’époque, le syndicat Unité SGP Police FO 37 s’alarmait par exemple de la nécessité d’avoir la police aux côtés des pompiers lors de certaines interventions dans des quartiers de l’agglomération. 5 mois plus tard, le sujet est toujours d’actualité : « les policiers nationaux du département doivent faire face à une augmentation alarmante des interventions violentes avec une multiplication des refus d’obtempérer, des interventions nécessitant l’usage des armes, des violences à l’encontre des policiers et des effectifs blessés en intervention » écrit-il dans une lettre à la préfète.

Selon FO, il y a « un besoin urgent de 30 renforts sur le département » pour sécuriser les interventions mais aussi limiter la fatigue des personnels en poste sujets à « la surcharge de travail » et « renforcer les services d’investigation en souffrance. »