Tours

3 gros sujets au conseil municipal de Tours lundi soir

Une séance exceptionnelle qui devrait se terminer très tard.

Il n’y a que 3 points à l’ordre du jour du conseil municipal de Tours programmé ce lundi soir dès 19h30 à l’Hôtel de Ville de Tours mais ce sont 3 sujets importants et sujets à grands débats… Voici le détail :

  • Débat sur les orientations générales du projet d’aménagement et de développement durable (PADD) dans le cadre de la révision du Plan Local d’Urbanisme
  • Présentation de la stratégie et des objectifs du projet de renouvellement urbain du Sanitas
  • Élection des membres de la commission d’appel d’appel d’offres dans le cadre du nouveau projet urbain Porte de Loire en haut de la Rue Nationale

A l’origine, on pensait que Porte de Loire serait le seul sujet évoqué suite à une demande du groupe Tours à Gauche qui souhaitait un grand débat suite aux derniers rebondissements autour du chantier… Alors que sur place on trouve toujours une barrière annonçant une livraison de deux hôtels, de logements et de commerces à l’été 2019, on sait très bien que ce ne sera pas le cas puisque le chantier de construction n’a toujours pas débuté, que les dernières démolitions ne sont pas effectuées et que l’on ignore même si les plans de base sont toujours d’actualité. Annoncées en grande pompe, les installations de deux hôtels Hilton de 3 et 4 étoiles ne font plus partie de la communication, le maire de Tours préférant désormais évoquer le projet d’un hôtel 5 étoile directement sur les bords de Loire, dans un bâtiment supplémentaire qui serait construit près des Tanneurs et serait une sorte de jumeau de la bibliothèque.

Pour mener à bien ce nouveau chantier, la ville a donc élargi le périmètre initial du projet Porte de Loire, renoncé au projet avec le groupe Eiffage et lancé un nouvel appel d’offre qui doit permettre de désigner un nouvel aménageur dans les prochains mois. C’est de cet appel d’offres, que certains ont découvert avec surprise, qui sera évoqué au conseil municipal.

Concernant le Sanitas, il s’agit du projet de rénovation qui sera en partie financé par l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine et qui prévoit la démolition de certains immeubles pour en construire d’autres afin de donner un nouveau visage dans le quartier et d’y renforcer « la mixité sociale ». Les premiers coups de pelleteuse sont envisagés pour 2019.

Fin janvier, l’adjointe Alexandra Schalk-Petitot faisait un point sur le sujet dans nos colonnes confirmant que près de 400 logements seront concernés par la déconstruction mais que certains plans avaient été revus : des logements qui devaient être rasés au coin de l’Avenue du Général de Gaulle resteront donc en place. « On garde ce qui va avoir du sens pour la rénovation urbaine » justifiait l’élue. Le point de ce lundi permettra d’y voir plus clair sur les plans de la municipalité mais aussi sur le calendrier. Rappelons qu’il est possible de s’informer sur le projet chaque jeudi après-midi au sein de la Maison du Projet installée Place Neuve.

Rappelons que le conseil municipal ,est public mais aussi visible en vidéo sur le site de la ville.