Tours

Vitiloire : Et Eole chassa Bacchus

Une belle première journée pour la fête des vins de Loire avant que le déluge ne s'installe.

Vitiloire 16e édition c'est parti. Tout le week-end le centre-ville de Tours, de la place du Général Leclerc au boulevard Heurteloup en passant par le jardin de la Préfecture, vit au rythme de ce rendez-vous des vins de Loire par excellence.

Un événement toujours prisé avec cette année encore près de 30 000 personnes attendues dans les allées garnies de 135 vignerons ligériens venus faire découvrir leurs doux breuvages. Vitiloire c'est ainsi le rendez-vous pour tous les amateurs de vin, qu'ils soient occasionnels, amateurs, novices ou confirmés. C'est aussi une douce ambiance conviviale à profiter entre proches. L'occasion aussi de parfaire ses connaissances viticoles, les commerçants présents se faisant souvent un plaisir d'être pédagogues pour expliquer leurs métiers et leurs vins. Un événement avec ses temps forts annexes également comme les ateliers des chefs qui concoctent et expliquent des recettes en public. Un moment toujours apprécié d'autant plus qu'à la fin la dégustation est de rigueur.

Les ateliers des chefs, un moment toujours attendu

Bref, cette journée de Vitiloire avait bien commencé, avec en prime un grand soleil et une température tout juste idéale, de quoi donner des envies de dégustation suivies souvent de vente à la bouteille ou en cartons (et comme les choses sont bien faites des grooms sont sur place pour vous aider à apporter vos achats jusqu'à vos véhicules, classe !). Dès l'ouverture ce matin, les allées étaient ainsi bien garnies et au plus fort de la journée il fallait même savoir se frayer un chemin dans la foule pour espérer avancer un temps soit peu.

Une belle journée qui s'est achevée prématurément néanmoins avec en fin de journée, des nuages noirs menaçants se rapprochant au fur et à mesure. Et la sentence ne manqua pas de tomber. Sur les coups de 18h, Eole faisant parler sa force avec des coups de vent impressionants et presque inquiétants : Les arbres se mirent à bouger, les feuilles à voler, les poussières se nicher dans les yeux... Quelques minutes après, le déluge s'abattait sur Vitiloire, obligeant les visiteurs à fuir ou se cacher où ils le pouvaient. Conséquence : les organisateurs étaient obligés de clore cette première journée et évacuer le site, une heure plus tôt que prévu. Bacchus était battu. Nul doute qu'il prendra sa revanche ce dimanche dès 10h du matin, pour la deuxième journée de ce Vitiloire 2018.

L'info en plus : Viticulteur ou vigneron ?

On a tendance à confondre les deux termes, pourtant s'ils sont proches, les termes vignerons et viticulteurs ne veulent pas dire tout à fait la même chose. En effet, si le viticulteur et le vigneron travaille tous les deux la vigne qu'ils cultivent, le vigneron est quelqu'un qui assure lui-même la vinification du raisin et donc la fabrication du vin à partir des raisins de sa vigne. Le viticulture confie lui généralement cette tâche à une cave coopérative ou un négociant.

 Mathieu Giua