Tours

Manifestation de la fonction publique : Entre 1900 et 2500 personnes à Tours

Ils entendent défendre le service public.

A l'appel de neuf syndicats, les fonctionnaires étaient invités à descendre dans la rue ce mardi 22 mai. Une troisième manifestation de la fonction publique qui s'inscrit dans la gronde générale contre la politique du gouvernement, mais aussi dans les luttes spécifiques à chaque profession.

Ainsi, dans le cortège tourangeau qui a réuni entre 1900 (selon la police) et 2500 manifestants (selon les syndicats) on retrouvait parmi les professions les plus visibles, des personnels hospitaliers dont le malaise s'est fait jour depuis plusieurs mois sur fond de restructuration des services hospitaliers, que ce soit au CHU de Tours, mais aussi à Chinon. Des cheminots étaient également présents en marge de leur mouvement de grève perlée qui se poursuit jusque fin juin. Les conseillers d'orientation tenaient bonne place dans le cortège face à l'incertitude de l'avenir des CIO (nous vous en parlions ici), tout comme le personnel de l'Education Nationale, de l'Université ou encore des fonctionnaires territoriaux. Quelques salariés du privé (SKF) se joignaient également au mouvement.

Un cortège qui au-delà des luttes spécifiques à chacun revendiquait la fin des suppressions d'emplois dans la Fonction Publique et contestait notamment les départs non-remplacés. Parmi les autres points de contestation, on retrouvait la question du pouvoir d'achat et notamment celle de l'augmentation des points d'indice ou encore la volonté d'un service public non dirigé par des logiques financières.