Tours

3 minutes avec François Hollande à Tours

L'ancien président est venu dédicacer son dernier ouvrage à la Boîte à Livres.

Depuis quelques semaines, le dernier livre de François Hollande (Les leçons du pouvoir, édité par Stock) marche presque aussi bien que le nouveau Guillaume Musso : 70 000 exemplaires ont été tirés au départ, il y a eu 3 retirages depuis pour atteindre les 100 000. Numéro 1 des essais, N°2 tous livres confondus, l'ancien président est populaire en librairie après avoir battu des records d'impopularité pendant son mandat.

Souriant, détendu, jovial... Un an après quitté l'Elysée, François Hollande confie apprécier prendre le temps de rencontrer celles et ceux qui l'ont soutenu (ou pas), un temps qu'il n'a pas forcément pu prendre de 2012 à 2017. Ce samedi à la Boîte à Livres, c'était donc sa 12ème séance de dédicaces en quelques semaines, et de nombreuses autres sont prévues d'ici le mois de juin (Limoges étant la prochaine étape avant le Sud-Ouest ou la Bretagne... il a également été invité officieusement par une bénévole à venir à la 1ère édition des Ecrivains chez Gonzague Saint-Bris qui remplacera La Forêt des Livres fin août à Chanceaux-près-Loches).

Dès 14h, il y avait donc centaines de personnes massées au 1er étage de la librairie de la Rue Nationale, dans son escalier, et dans les rayons du rez-de-chaussée... Dans la foule : pas mal de retraités mais aussi des étudiants, quelques enfants... Pour chacune et chacun, François Hollande prend environ 3 minutes, souvent il demande pourquoi avoir fait "l'effort" de venir le voir. Jamais avare d'un bon mot, il explique avoir écrit cet ouvrage pour détailler comment il avait ressenti le pouvoir et sans doute pour mieux faire comprendre sa politique après coup.

Trop tard ? Pas forcément : au détour d'une question, François Hollande confie qu'il n'arrête pas la politique, qu'il continuera à écrire des livres, qu'il pourra conseiller Olivier Faure qui a pris la tête du Parti Socialiste. Il le sait : ses réflexions, ses petites phrases, seront scrutées et commentées... et ce ne sera jamais pour lui déplaire.

Photo de Une : Pascal Montagne

Ci-dessous, d'autres images de l'après-midi par Claire Vinson en attendant un reportage complet lundi sur 37 deegrés...