Tours

Jouer, chanter et sauver la Maison des Jeux de Touraine

Gros succès pour la fête de soutien à la MDJT samedi à Tours.

Samedi, des bénévoles de la Maison des Jeux de Touraine ont joué à faire des smoothies ou des gâteaux : vendus à prix libre, les boissons et les gourmandises ont régalé les Tourangeaux venus par dizaines pour donner un coup de pouce à l’association qui organise la promotion du jeu de société en Touraine (via sa ludothèque Impasse Jules Simon, sa présence à la guinguette de Tours ou encore sa nuit annuelle des Loups Garous à la Gloriette qui réunit jusqu’à 600 personnes, un record en plein air).

Sous ce beau Soleil de printemps, l’ambiance était donc au rendez-vous façon kermesse avec Le Bœuf à Mille Pattes pour la partie sono et un enchaînement de tubes repris en chœur par la foule. Pourtant l’intitulé de l’événement était on ne peut plus clair et pas forcément synonyme de bonnes nouvelles : Fête de Soutien. En fait, ce printemps, la MDJT est en fâcheuse posture : ses revenus se raréfient et si elle ne prend pas rapidement des décisions pour se restructurer elle sera carrément en danger comme on vous l’expliquait la semaine dernière dans nos premiers articles sur Info Tours et 37 degrés.

Une grande brocante de jeux dimanche 29 avril

L’urgence c’est donc de trouver de nouveaux soutiens financiers, institutionnels ou privés, peu importe. L’association cherche également un nouveau local, à Tours ou ailleurs. Elle aime beaucoup sa petite maison de 250m² avec cour à proximité immédiate du centre-ville mais le loyer et les charges qui représentent 20 000€ par an n’est plus trop tenable vu sa situation actuelle. La MDJT se mobilise donc à tous les étages et ça prend : la collecte sur Helloasso démarre bien selon les bénévoles (+ de 1 000€ en quelques jours), et le Soleil a fait venir curieux et habitués ce samedi pour amener quelques fonds supplémentaires.

Ancien salarié devenu bénévole, François Otton se réjouit de cet élan de solidarité : « on a jamais eu autant de messages… Les réseaux sociaux, les courriers, les propositions : on a eu plein d’attentions comme un patron de bar qui a envisagé de faire une cagnotte auprès de ses clients. C’est chouette ! Il y a quelques semaines on commençait les réunions difficiles entre nous avec – pour moi – les larmes au coin des yeux. Aujourd’hui on est motivés à fond, on croit fort en l’avenir. »

Dimanche prochain, vous aurez une occasion de plus d’aider la MDJT : des centaines de jeux de société seront mis en vente à prix cadeau Impasse Jules Simon, avec évidemment la possibilité de demander conseil aux bénévoles pour apprendre à y jouer.

Olivier Collet