Tours

Le TVB s'est fait peur contre Ajaccio

Mais le club s'en sort avec une victoire.

Un énorme cri de joie et surtout un gros ouf de soulagement : ce samedi soir Tours a battu Ajaccio 3 sets à 2 en demi-finale aller du championnat de France lors d'un match haletant où les Toursngeauw ont failli déjouer. Pourtant, le TVB a très bien commencé : dans le 1er set, les joueurs ont immédiatement pris l'avantage et n'ont fait qu'accroître leur avance (16-13 puis 18-13 et au final 25-18), dans un Palais des Sports qui n'avait pas fait le plein malgré l'enjeu : une place en finale du championnat.

A partir du 2ème set, les nuages ont commencé à s'amonceler dans le ciel tourangeau... Toujours dominateur, le TVB a été de plus en plus chahuté par ses adversaires corses que l'on savait coriaces avant cette confrontation. Ils ont même un temps mené au score puis les Tourangeaux ont repris leurs esprits et remporté la manche 25-23.

Le TVB bousculé

C'était un avertissement. Dans le 3ème set, Tours a commencé à perdre pied : à égalité au départ (8-8), les joueurs de Cédric Enard ont lâché du lest, leur jeu a commencé à devenir hésitant, leur réussite s'est éteinte et Ajaccio a parfaitement su en profiter pour faire un bon coup et l'emporter 25 à 20. Bien lancés, les visiteurs ont ensuite étrillé le TVB dans la 4ème manche, enchaînant les points alors que les locaux étaient complètement largués, totalement inefficaces. « C'est le set poubelle de la saison » commentait l'entraîneur à chaud après la rencontre, son score est sans appel : 25-12.

Heureusement, Tours est capable de faire de grandes choses lorsque l'équipe se retrouve au pied du mur. Encore déboussolé au début du 5ème set, le TVB a progressivement repris ses esprits. Les Tourangeaux ont d'abord recollé au score puis bataillé sans relâche pour faire craquer les Corses dans les derniers instants. Succès 15-12, score final 3 sets à 2 et donc une manche pour Tours dans cette demi-finale : « Cela a été un vrai match de playoffs » analysait l'entraîneur alors que les joueurs étaient en train de remercier les supporters. « Ça a été difficile comme je le pensais, Ajaccio est une équipe qui ne lâche jamais alors qu'elle sort d'un match en 5 sets il y a quelques jours. »

Au retour, le match de tous les dangers

Sur la baisse de régime de ses joueurs, Cédric Enard l'assure : « ce n'était pas un problème physique, ça s'est joué sur le mental. » Il faudra donc être tenace et concentré lors du déplacement à Ajaccio pour le match retour. L'enjeu est grand : une victoire offrirait un billet direct pour la finale sans belle à disputer à domicile. Mais la tâche sera rude : « ils auront le couteau entre les dents... On sait où on va » conclue l'entraîneur.

L'info en plus : dans l'autre demi-finale Chaumont, le champion de France en titre a battu le Paris Volley 3-2 (25-19, 25-22, 14-25, 26-28, 15-11). Comme les Tourangeaux, le club de Haute-Marne qui menait 2 sets a zéro, a dû s'employer jusqu'au tie-break. En 1/4 de finale Chaumont avait déjà été bousculé par Tourcoing. Une preuve de la densité de ce championnat de France où il n'y aura pas de match facile jusqu'au bout.

Découvrez les photos du match par Philippe Maitre :